Police illustration. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Métropole de Lyon :  huit mineurs devant la justice après des violences à Rillieux

Plusieurs jeunes de Rillieux-la-Pape ont été présentés, mercredi 23 juin, devant la justice pour des faits de violences remontant au 8 juin. Ce jour-là, des équipages de police avaient été ciblés par des jets de projectiles. 

Au début du mois, le 8 juin, plusieurs patrouilles de police étaient prises pour cible par un groupe d’une quinzaine de personnes "masquées", sur la commune de Rillieux-la-Pape. Les forces de l’ordre avaient notamment reçu divers projectiles et avaient dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser l’attroupement. Ces individus s’en étaient également pris à des vitrines de commerces et à du mobilier urbain, trois abribus étant mis à terre. 

L’enquête conduite par la Sûreté départementale a permis d’identifier neuf personnes originaires de la commune, parmi lesquelles se trouvent huit mineurs. Ils ont pu être interpellés lors d’une opération, menée entre les 21 et 22 juin. 

Un adulte écope de 10 mois de prison 

Lors de leur audition, quatre des suspects ont reconnu les faits et trois autres ont admis avoir été présent sur place, avant d'affirmer ne pas avoir participé aux violences. Un 8e mineur, confondu grâce à son ADN retrouvé sur une pierre ayant servi à dégrader un magasin, a tenté de se justifier en expliquant aux enquêteurs qu’il lui arrivait de jeter des pierres par "jeu". Malgré une vidéo montrant son implication, le seul adulte du groupe a nié sa participation aux violences. 

Il a été condamné à 10 mois de prison ferme et placé sous mandat de dépôt, à l'issue de sa comparution immédiate. Les huit suspects âgés de moins de 18 ans ont quant à eux été présentés au juge des enfants, hier, en vue de leur mise en examen.

Faire défiler vers le haut