Métro © Tim Douet

Lyon : vers une baisse des abonnements TCL pour les étudiants à la rentrée 2021

Une évolution de la tarification TCL pour les étudiants pourrait intervenir à la rentrée 2021.

Elu à la tête du Sytral en septembre 2020, Bruno Bernard, aussi président de la Métropole de Lyon, souhaite baisser les abonnements étudiants dans les TCL à moyen terme.

Le Sytral (Syndicat Mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise) est l'autorité organisatrice des transports en commun du Rhône.

La gratuité pour les plus précaires votée ce lundi

"Nous aurons l’occasion de débattre rapidement de la tarification avec la volonté d’une gratuité pour les plus démunis et les enfants de moins de 11 ans, une baisse significative de l’abonnement pour les étudiants ou encore une tarification unique SNCF /TCL", avait expliqué Bruno Bernard lors de son discours d'investiture, en septembre donc.

Ce lundi, la gratuité pour les plus précaires sera soumise au vote lors du comité syndical du Sytral (lire ici). Pour les étudiants, la baisse devrait intervenir en septembre 2021. "Nous regardons au 1er septembre 2021 pour faire évoluer d'autres tarifs : pour les enfants de moins de 10 ans mais aussi la baisse des abonnements étudiants", explique Bruno Bernard ce lundi dans Le Progrès.

Lire aussi : Lyon : le réseau TCL gratuit pour 130 000 personnes dès le 1er janvier 2021 ?

5 commentaires
  1. JANUS - lun 23 Nov 20 à 16 h 46

    BB a du trouver le secret pour renflouer les caisses. TCL va à la casse !

  2. Bernard G - lun 23 Nov 20 à 23 h 41

    Un précédent président de Métropole voulait construire l'anneau d'essence, avec une annuité d'emprunt évaluée à 150 à 200 M€ par an, pendant 30 années.

    L'économie en renonçant à cette autoroute permet à la Métropole de subventionner un peu plus le SYTRAL (sous le même précédent président, la subvention baissait d'environ 5% chaque année)

    1. Pije - mar 24 Nov 20 à 9 h 38

      Quelle solution proposée à la place de ce bouclage du périphérique pour faciliter les trajets des personnes qui auraient emprunter cet anneau ?
      Aucune annonce claire et précise en 5 mois hormis l'arrêt du métro E
      Il ne suffit pas de dire que ça ira mieux demain si on ne propose rien de concret

      Si on veut réellement favoriser les transports en commun, pourquoi ne pas aller au bout de la logique et faire baisser les prix pour tous voire les rendre gratuits.

      1. Galapiat - mar 24 Nov 20 à 14 h 38

        Gratuit pour tous, c'est à dire tous le monde paient via les impôts et taxes, dans la société la gratuité n'existe pas, sans monnaie rien n'existe.

      2. Bernard G - mer 25 Nov 20 à 12 h 09

        @Pije, favoriser les transports en commun, c'est avant tout les développer (davantage de réseau, de fréquence, d'amplitude horaire, de confort, de priorité de passage en voirie).
        Pensez vous réellement que les habitants de Saint Cyr au Mont d'Or n'attendent que la gratuité des TC pour s'y précipiter en masse ?
        Ne pas demander aux voyageurs de payer revient à se passer d'environ 230 millions de recettes nettes (sur la base de la fréquentation 2019) - donc plus que l'annuité d'emprunt de l'anneau d'essence.
        Si ces 230 M€ annuels manquent, le matériel se détériorera (pas par vandalisme, du simple fait de l'usage et de l'âge), et avec lui la qualité de service et l'attractivité.
        Il me semble que les Saint-Cyrôts continueront alors à préférer leurs voitures ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut