(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Lyon : un collectif veut faire annuler l'obligation de port du masque

Mise en place depuis le 1er septembre dans les rues de Lyon, l’obligation de port du masque fait l'objet d'un recours devant le tribunal administratif.

Le collectif Victimes Coronavirus France a annoncé par l'intermédiaire de son avocat Fabrice Di Vizio avoir lancé des recours le 2 septembre “auprès des tribunaux administratifs de Paris, Marseille, Lyon et Nice” contre le port du masque. En tout, une quinzaine de recours vont être déposés. Le collectif critique les positions trop “changeantes” du gouvernement sur l'importance de porter un masque ou non, celui-ci ayant au début de l'épidémie expliqué que le masque n'était pas recommandé avant de le rendre obligatoire dans certains espaces publics, voir dans des villes entières comme c'est le cas à Lyon aujourd'hui. 

“Le masque est devenu un sujet semant la confusion. Or, une mesure qui n'est pas comprise ne sera jamais appliquée. (…)  Alors que le ministère du Travail autorise à enlever le masque dans certaines conditions, alors qu'il n'y a pas de consensus sur les masques à l'extérieur, comment justifier ces arrêtés préfectoraux qui imposent le masque à l'extérieur, ville après ville ?”, écrit le collectif. 

Et d'ajouter : “[la justice devrait trancher] si, oui ou non, le port du masque obligatoire rentre dans le cadre du principe de précaution et est proportionnel à la situation”. 

Le tribunal administratif de Strasbourg, a demandé le 2 septembre dernier à Josiane Chevalier, la préfère du Bas-Rhin, de revoir son arrêté généralisant le port du masque dans plusieurs villes du département dont Strasbourg. Le tribunal a notamment souhaité “un nouvel arrêté excluant de l'obligation du port du masque les lieux des communes concernées et les périodes horaires qui ne sont pas caractérisées par une forte densité de population ou par des circonstances locales susceptibles de favoriser la diffusion de ce virus, au plus tard le lundi 7 septembre à 12h.”

à lire également
4 commentaires
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    Abolition_de_la_monnaie - 4 septembre 2020

    Sûr que le foutage de gueule qui a existé au départ à cause du manque de masques, n'a pas arrangé la compréhension des causes et des effets. Mais le virus et sa présence ne sont pas politiques. Quand on voit certains avec le nez dehors, ou carrément le masque sur le menton, que les normes "chinoises" ont été adoptées (autorisées par le gouvernement) au lieu du FFP2 classique européen, que les citoyens n'ont pour la plupart, pas le niveau de connaissances pour bien suivre les règles, ....

  2. Signaler un commentaire inapproprié
    benplay69009 - 4 septembre 2020

    Espoir espoir espoir.
    Merci maître di vizio et merci pour tout votre travail de réinformation que vous faites vous et les autres 🙂

  3. Modéré
    paul-chabert-dhieres - 4 septembre 2020

    Et que proposent ils pour maîtriser la pandémie ?

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Abolition_de_la_monnaie - 4 septembre 2020

      Rien. A se demander quels intérêts ils servent...

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut