Lyon : un an après, nouvelle manifestation de l'école Michel Servet

Un an après les résultats d'une étude sur le niveau de pollution dans l'air à l'école Michel Servet, la ville et la métropole n'ont toujours pas trouvé de solutions satisfaisantes pour protéger la santé de ces enfants. Un rassemblement sera organisé jeudi 1er juin, Place de la Comédie devant l'Hotel de Ville à 18h par le collectif anti pollution de l'école Michel Servet.

Cela fait maintenant plus d'un an que la situation n'évolue pas à l'école élémentaire Michel Servet située sur les pentes, au-dessus du tunnel de la Croix-Rousse (Lyon 1er). En 2013 déjà, une sonde avait été placée dans la cour de l'école afin de mesurer la qualité de l'air. Le résultat était alarmant : un niveau inquiétant de particules fines et dioxyde d'azote avait été découvert. En cause, la circulation automobile dense au niveau du tunnel. La santé des enfants s'est donc révélée être en danger dans cette école.

Pétitions, manifestations, rencontres avec les administrations, rien de change

L'an passé, le collectif s'était mobilisé pour que la ville de Lyon et à la métropole agissent en faveur des enfants. Après qu'une pétition ait circulé l'été dernier à l'intention de l'ancien maire, Gérard Collomb récoltant 1 444 signatures, un rassemblement avait été organisé face à l'Hôtel de Ville. Après une rencontre avec des chargés de mission d'Anne Brugnera, la situation n'a guère vraiment évolué. C'est pourquoi, un an après la rencontre avec la Ville, le collectif anti pollution a décidé de refaire parler de lui en se rassemblant pour dénoncer ce problème de santé publique. Ils vont se réunir Place de la Comédie pour une ''dénonciation joyeuse et spectaculaire'' dans l'espoir de faire changer la situation actuelle et préserver la santé des enfants.

Dans un communiqué, le collectif composé de parents, enseignants et riverains détaille les différentes mesures prises pour améliorer la qualité de l'air. Malheureusement, d'après eux, les améliorations sont minimes. L’installation d’une centrale d'air pour filtrer l’air du gymnase (dont le collectif ne semble pas totalement assuré de l’efficacité) et la fermeture de la cour nord ne sont pas satisfaisantes. Dans son communiqué, le collectif dénonce ''l’inaction'' face à ce problème sanitaire. Seule éventuelle réponse à cette question, le déclassement de l’autoroute A7... prévu à l'horizon de 2025.

Quant à la Ville, l'administration affirme avoir déjà mis en place plusieurs dispositifs comme un protocole d'aération effectué par les agents de la ville. Elle admet notamment qu'il reste encore certaines actions à réaliser, pour cela : ''Une rencontre est déjà prévue avec le collectif courant juin'', termine-t-elle.

1 commentaire
  1. turlututu - lun 29 Mai 17 à 13 h 11

    des questions , beaucoup de questions sans réponse faute de travail du rédacteur :Pourquoi le protocole d’aération n'est pas appliqué ?Quel est le rapport entre le déclassement de l'A7 et le tunnel de croix rousse ???!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut