Camion Poubelle © Tim Douet

Lyon : tous les plastiques iront dans la même poubelle en 2020

Le 1er janvier 2020, tous les emballages (plastique, petits aluminiums et aciers) iront dans la même poubelle. Une nouvelle méthode de tri qui vise à améliorer l'efficacité de la collecte de plastiques.

En décembre dernier, la métropole de Lyon a voté une délibération sur l'amélioration du tri des déchets. Au 1er janvier 2020, tous les types de plastique pourront aller dans la poubelle de tri prévue à cet effet. Plus besoin donc de se demander s'il faut laver le plastique ou si ce plastique va dans la poubelle jaune ou non. Les petits emballages aluminium et acier iront aussi dans cette poubelle de tri. Ce changement a été rendu possible par l'amélioration technique de l'usine de tri de Chassieu, confie Emeline Baume. “Désormais, grâce à un système de reconnaissance des plastiques, 11 types de plastiques différents seront traités”, assure l'élue EELV au Grand Lyon. “L'idée c'est de dire que mettre certains plastiques à part pouvait engendrer des incompréhensions et donc faire passer du plastique dans la mauvaise poubelle. En 2020, tous les plastiques iront dans le bac jaune et seront triés en aval”, ajoute-t-elle. Cette simplification du geste de tri sera accompagnée d'une amélioration des filières de retraitement existantes.

Sur le territoire de la Métropole de Lyon, les performances de tri sont “peu satisfaisantes” juge le Grand Lyon avec 35 % de refus de tri (déchets déposés à tort dans le bac de collecte sélective) et moins de 50 % des emballages et papiers qui sont collectés par le service public de gestion des déchets. D'ici 2025, le Grand Lyon souhaite collecter 10 500 tonnes de déchets ménagers, soit 6 kg/habitant, de plus par an d’emballages et de papiers dans le bac de collecte sélective, de passer de 35 % de refus de tri à 24 % et d’augmenter de 3 000 tonnes la collecte du verre soit + 1 kg par habitant et par an.

Cette extension des consignes de tri doit être généralisée sur le territoire national à horizon 2022.

à lire également
Le collectif des éboueurs agents de la métropole de Lyon est toujours en grève et rentre dans sa troisième semaine. Les salariés du privé pourraient rejoindre le mouvement dès mardi.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut