Image d’illustration urgences de Lyon-Sud. Tim Douet

Lyon-Sud : des soignants choqués par une intrusion dans l'hôpital

Vendredi 5 novembre, le personnel de l'hôpital Lyon Sud a subi une intrusion dans l'établissement. Plusieurs soignants, stressés, en ressortent avec une incapacité temporaire de travail.

Réfugiés derrière le bureau des soignants, le personnel des urgences de l'hôpital Lyon-Sud a subi la véhémence d'un homme qui s'est introduit dans le service, rapporte Le Progrès. Il aurait violemment tapé sur les portes du service, qui ont cédé sous ses coups. Aucun coup n'a été porté mais trois membres du personnel ressortent de cette intrusion avec trois jours d'Incapacité temporaire de travail, pour anxiété.

On n'en sait pour l'instant pas plus sur les raisons qui ont poussé cet homme à commettre ce geste. Ressortissant de l'union européenne, il ne bénéficiait pas de la sécurité sociale. Il a été interpellé par la police.

À Pierre-Bénite, les urgences de l'hôpital Lyon-Sud ont déménagé dans un bâtiment provisoire depuis le 7 octobre. Il fonctionne toujours 24h/24 et 7j/7. Ce déménagement s'inscrit dans une reconfiguration de l'hôpital Lyon-Sud et des travaux permettant la construction d'un nouveau service d'urgence.

Ces urgences doivent supporter un afflux supplémentaire de personnes depuis la fermeture des urgences de nuit de Givors et Saint-Chamond. Les soignants expliquent au Progrès que les situations de violences sont de plus en plus courantes et s'expliquent notamment par un manque de personnel et des locaux non adaptés.

Lire aussi : Les urgences de l’hôpital Lyon Sud déménagent pendant deux ans

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut