Le festival Cinéfil à Valence ©Cinéfil

Lyon : Sound system et court-métrage pour le final du festival Cinéfil

Ce dimanche soir, le festival Cinéfil fait une dernière soirée dans le centre de Lyon après avoir navigué sur la péniche Fargo pendant 12 ans sur cinq départements de la région. Reggae roots, ska et rock steady pour le concert et six courts-métrages sont au programme d'un festival en plein air qui prévoit de se réinventer.

Un final au centre de Lyon au rythme des basses de Sir Jean & the Roots Doctors. Dès 19 heures ce dimanche à Confluence, le MC sénégalais et les quatre musiciens du groupe The Roots Doctors viendront faire vibrer le public des bords de Saône pour la dernière soirée lyonnaise du festival itinérant Cinéfil, qui propose depuis 2006 des soirées en plein et gratuite avec concert et diffusion de courts-métrage sur les bords du Rhône et de la Saône à travers la région. Dès 22 heures, place ensuite à la diffusion de 6 courts-métrages qui font la part belle à l'animation. Fiction belge, documentaire canadien, poème animé et film d'animation français, l'occasion de découvrir le talent des réalisateurs et la discipline du film court.

Un événement à réinventer

Ce vendredi soir, 300 personnes étaient réunies devant la péniche itinérante Fargo pour danser sur la musique country des Randini Brothers et assister à la diffusion de la première programmation de ce week-end festif. Après Condrieu, Andance, Valence et Lyon, le festival Cinéfil reste pour une ultime soirée sur les bords de Saône en proposant un concert d'Indie Pop Folk par le groupe Nazca et des projections à Trévoux ce mardi 31 août. Si le festival Cinéfil tire ensuite sa révérence, ce n'est que pour mieux se réinventer. L'association La Turbine ne compte pas s'arrêter là et prévoit pour l'année prochaine de rester à quai un peu plus longtemps dans chaque étape de leur périple rhônalpin.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut