Lyon : quel cinéma a accueilli le plus de spectateurs ? Classement complet

Info Lyon Capitale - À Lyon, le cinéma ne connait pas la crise et ne craint ni Netflix ou le piratage. Les salles de l’agglomération viennent de terminer une belle année 2019. Quel est le classement des principaux cinémas de la métropole de Lyon, Brignais et Villefranche  ?

En 2019, les salles de cinéma françaises ont attiré plus de 213 millions de spectateurs, s'offrant ainsi l'une des meilleures années depuis 1966. L'agglomération de Lyon confirme cette belle tendance, puisque les salles de la métropole, Brignais et Villefranche totalisent plus de 6,4 millions d'entrées payantes en 2019, contre 6,1 millions en 2018, soit une progression de + 4,29 %.

La Soie toujours reine de Lyon

Sur la première marche du podium, on retrouve toujours le Pathé Carré de Soie avec 1,133 million d'entrées vendues, alors que sa salle Imax est restée fermée pendant plusieurs semaines pour être entièrement rénovée (lire ici). Elle fait pourtant mieux que 2018 et ses 1,117 million d'entrée, pour une progression de 1,42 %.

Derrière, le Mega CGR de Brignais s'accroche toujours à sa deuxième place avec 837 000 spectateurs (contre 807 000 en 2018, soit une progression de 3,74 %).

L'UGC Confluence est la seule salle qui voit sa fréquentation très légèrement baisser entre 2018 et 2019, elle a accueilli 795 000 spectateurs l'année dernière, contre 798 000 un an plus tôt (- 0,30 %). L'absence de tramway entre Perrache et le centre commercial durant tout l'été n'a pas arrangé les affaires du troisième sur le podium.

Le podium reste identique à 2018, mais Vaise, quatrième avec 773 000 places ((765 000 en 2018, + 1 %), talonne un peu plus de Confluence. L'année 2020 va-t-elle changer la donne ? Ce sont deux visions du cinéma qui s'affrontent avec d'un côté Pathé qui joue la carte de la technologie, et certaines séances dont le prix frôle les 20 euros, tandis qu'UGC n'hésite pas à multiplier les promos avec des projections à moins de dix euros.

Un nouvel UGC Part-Dieu qui pourrait tout chambouler en 2021

Le Pathé Bellecour s'offre une progression de 5 %, pour 675 000 entrées payantes, contre 642 000 en 2019, tandis que l'UGC Part-Dieu reste stable avec 479 000 entrées. L'ouverture d'un nouveau multiplexe de 18 salles sur le toit du centre commercial en 2021 devrait largement rebattre les cartes (lire ici). L'un des plus grands perdants pourrait bien être l'UGC Cité Internationale, septième, qui progresse malgré tout en 2019, avec 456 000 entrées (contre 437 000 en 2018, + 4,44 %). Dans la profession, certains ne voient pas UGC maintenir la salle ouverte après l'inauguration de son nouveau multiplexe à la Part-Dieu. L'hypothèse a toujours été démentie par UGC, même si les belles années de la Cité Internationale semblent définitivement derrière la salle.

Le pari du Comoedia fonctionne

Le Comoedia ne passera pas devant UGC pour cette fois, mais s'en rapproche encore, avec 408 000 entrées et une hausse de 5 % de sa fréquentation (386 000 en 2018). Le pari d'ouvrir de nouvelles salles pour garder les films plus longtemps a fait son effet.

Derrière, les CNP voient leur fréquentation bondir de 19 %, pour 244 000 spectateurs (205 000 en 2018). À noter, l'Astoria qui lui aussi affiche une progression à deux chiffres, + 10 %, 231 000 contre 209 000 en 2018.

Enfin, hors agglomération, le Mega CGR de Villefranche réalise 399 905 entrées pour sa deuxième année, contre 330 911 lors de sa première (+20 %).

L'année 2020 sera-t-elle plus calme ? Après les Avengers, Roi Lion, et autres Reine des neiges 2 et Joker, moins de gros blockbusters sont prévus pour l'instant, mais personne n'est à l'abri d'une surprise. Reste qu'à Lyon, il pourrait bien s'agir d'une année de transition, avant 2021 qui marquera clairement le lancement d'un nouveau cycle lors de l'ouverture du nouvel UGC de la Part-Dieu. À partir de là, tout sera possible.

classement des cinémas de Lyon 2019

 

2 commentaires
  1. bolivier - 7 janvier 2020

    Pourquoi ôter Villefranche de la liste et laisser Brignais qui est aussi en dehors de la métropole

    1. Florent Deligia - 7 janvier 2020

      Bonjour, le jeune cinéma de Villefranche a toujours été considéré comme "hors Lyon" dans le classement de la profession, car en dehors de la "zone urbaine", au contraire de celui de Brignais. Cependant, nous communiquons ses chiffres car ils sont intéressants.

      Bien cordialement

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut