Mars Bleu, campagne annuelle de la Ligue contre le cancer pour promouvoir le dépistage du cancer colorectal, 2e cancer le plus meurtrier de France

Lyon : "Mars Bleu" pour oser parler du dépistage du cancer colorectal

En vue du Mars Bleu bleu, action de la Ligue contre le cancer pour promouvoir le dépistage du cancer colorectal, la commande de kits à réaliser chez soi vient d'être lancée.

 Avec 37% de personnes dépistées l’année dernière, le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent (43 000 personnes touchées en France chaque année) et  2e cancer le plus meurtrier en France  (18 000 personnes en meurent).

Mais, s’il est diagnostiqué tôt, "un cancer colorectal se guérit sur 9 cas sur 10" explique le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRDC) d'Auvergne-Rhône-Alpes. Pour rappel, ce cancer touche les hommes (55%) et les femmes (45%), le plus souvent "après 50 ans", rappelle le centre.

Malheureusement, son dépistage est très difficile, car il repose sur "un test immunologique qui décèle la présence de sang dans les selles" indique le CRCDC AuRA. Même si le test se révèle positif (environ 4% des cas), une "une colposcopie est nécessaire pour rechercher l’origine du saignement" Mais tout cela pourrait changer. 

Un test à réaliser chez soi

Pour le dépister plus facilement, l’agence de santé vient de lancer une campagne de kits pour un dépistage à réaliser chez soi. Selon Catherine Exbrayat, médecin référent régional pour le dépistage des cancers colorectaux, "on peut aussi diagnostiquer des cancers à un stade débutant, pour lesquels on peut faire un traitement qui sera plus simple et efficace."

Jusqu’ici, un kit de dépistage du cancer colorectal était remis par un médecin traitant, lors d’une consultation. Désormais, un courrier d’invitation sera envoyé aux personnes éligibles à ce dépistage. Ils auront alors accès à un site pour commander leur kit, qui leur sera envoyé sous 15 jours chez eux. Les résultats seront ensuite à adresser à leur médecin . Ce test "est pris en charge à 100% par l’assurance maladie, sans avance de frais" , précise le Centre régional de coordination des dépistages des cancers d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette opération de sensibilisation intervient au moment du "Mars Bleu" qui, à l’image d’ "Octobre Rose" et le dépistage du cacher du sein, lutte pour le dépistage du cancer colorectal.  La région Auvergne Rhône-Alpes s’est mobilisée  de façon massive et d’après Patricia Soler-Michel, directrice médicale du CRCDC AuRA, "la crise sanitaire a sans doute apporté un éclairage nouveau à l’importance de prendre soin de soi". 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut