euthanasie
Image d’illustration @ iStock

Lyon : marche pour le droit de mourir dans la dignité

L'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) organise une "marche lumineuse" à Lyon, mercredi 2 novembre, à l'occasion de la 15e journée mondiale pour le droit de mourir.

Tous les 2 novembre, l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) célèbre la journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité.

A Lyon, le collectif organise une "marche lumineuse" d'une heure, à partir de 19 heures, au départ de la mairie du 4e arrondissement, à Croix-Rousse. La marche prend fin aux alentours de 20 heures à la place des terreaux.

Depuis 15 ans, cette journée tend à interpeller et à "commémorer toutes les personnes qui n'ont pas été respectées dans leurs choix de fin de vie", rappelle lADMD. L'association souhaite la légalisation de l'euthanasie et du suicide assisté pour les personnes en fin de vie.

Euthanasie et suicide assisté en France, l'objet d'un grand débat

Cette journée rappelle également le débat en France sur les questions autour de l'accompagnement des patients en fin de vie. Actuellement, l'euthanasie et le suicide assisté sont interdits dans l'Hexagone. Seule la "sédation profonde et continue" jusqu'au décès pour les personnes dont le pronostic vital est engagé à court terme est autorisée depuis la loi Claeys-Leonetti en 2016.

Lire aussi : Suicide assisté, euthanasie, soins palliatifs : les Hospices civils de Lyon mobilisés

D'après un sondage Ifop réalisé entre le 9 et 11 février 2022, 94 % des Français approuvent le recours à l'euthanasie et 89 % sont favorables à l'autorisation du suicide assisté. Pour rappel, l'euthanasie et le suicide assisté sont deux méthodes de fin de vie différentes. La première désigne l'acte médical consistant à provoquer intentionnellement la mort d'un patient, dans le but de soulager ses souffrances, alors que le suicide assisté, considéré comme "l'euthanasie passive", consiste, pour le corps médical, à donner au patient souffrant, les moyens de mettre lui-même fin à sa vie.

Pour aller plus loin sur le sujet : 

Revoir ici l'émission télé "6 minutes chrono"avec Jean-Louis Touraine sur la fin de vie : "laisser la liberté de choix au malade" (vidéo)

Jean-Louis Touraine, député de Lyon, professeur émérite de médecine et président du groupe "fin de vie" à l'Assemblée Nationale est l'invité de notre émission "6 minutes chrono", en plein débat sur une proposition de loi sur la fin de vie, visant à légaliser l'euthanasie active. "Il faut entendre le malade quand il demande à être dispensé d'agonie, il doit être respecté", clame le député lyonnais.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut