Pont de la Mulatière (photo Florent Deligia)

Lyon : mais où sont les infos chantiers pour les cyclistes et piétons ?

Suite à la coupure par la métropole de Lyon d’un axe dédié aux cyclistes et piétons sans prévenir, la question des informations mobilité, trafic et chantiers est une nouvelle fois soulevée. Pourquoi les modes doux ne bénéficient-ils pas du même traitement que les automobilistes à Lyon ?

En matière de déplacements motorisés, le site Onlymoov.com de la métropole de Lyon livre tous les jours un précieux et important travail. Bouchons, chantiers perturbants, routes coupées... les éléments recensés ne manquent pas, à une exception de taille : ces informations s'adressent aux automobilistes. Pour les piétons, il y a bien quelques informations sur d'éventuelles perturbations du réseau TCL, mais c'est tout. Pour les cyclistes, l'info est inexistante.

Or, depuis plusieurs semaines, l’exaspération de ces autres usagers de la route commence à monter, avec l'impression d'être considéré comme des citoyens de seconde zone. En filigrane appairaît un certain paradoxe, avec d'un côté, des incitations publiques à abandonner sa voiture au profit du vélo, de la marche et des transports en commun, et de l'autre, l'absence d'information pour leur faciliter la vie. Ils ne subissent pas les bouchons, mais se retrouvent parfois bloqués par des panneaux ou décisions qui ne sont pas annoncés sur le site Onlymoov.com.

L'un des exemples les plus frappants reste celui de la fermeture de l'aménagement de la Mulatière pour une durée d'un mois, sans aucune information en amont (lire ici). Cet axe majeur a ainsi temporairement disparu du jour au lendemain et les cyclistes comme les piétons n'ont pas eu d'autres choix que d'emprunter par eux-mêmes une déviation improvisée et potentiellement dangereuse. Même si la nécessité de réaliser des travaux est irréfutable, c'est bien l'absence totale d'information qui interroge.

"Le trafic automobile occupe une grande partie de l'espace"

Contactée par Lyon Capitale, la métropole de Lyon indique "faire au mieux", avec les médias dont elle dispose comme "les messages radio et panneaux à messages variables", tout en précisant : "il est vrai que le trafic automobile occupe une grande partie de l’espace qui nous est dévolu sur ces supports. En revanche, nous sommes sans doute la seule collectivité française à avoir toutes les données chantiers – y compris donc les chantiers sur les voies cyclables – en open data sur notre site". Ce point est à relativiser puisque, par exemple, ce même chantier de la Mulatière n'est pas indiqué sur la carte des données chantiers disponibles en ligne ici.

La marge de progression en matière d'information pour les piétons et cyclistes reste donc énorme. Des pistes sont à l'étude "pour être plus performant", selon la métropole, comme un possible travail à mener "avec la start-up Geovelo pour offrir aux cyclistes les outils qu'ils sont en droit d'attendre". Pour l'instant, les cyclistes et piétons semblent montrer une grande patience face à ce traitement qui est loin d'être à la hauteur, mais à l'approche des élections, cela pourrait ne pas durer.

à lire également
1 commentaire
  1. MLBRLyon - 26 septembre 2019

    Je confirme que la grogne monte, à un niveau qui me surprend (tout comme les 1400 adhérents, en croissance rapide, de la plus grande association cycliste lyonnaise). Fin habituelle de mandat électoral = amnistie de fait, et pseudo gages donnés à "ceux qui votent" (automobilistes et commerçants), et les chantiers qui partent dans toutes les directions sans aucune prise en compte des cyclistes ou piétons. ATTENTION! nombreuses discussions exaspérées lors des récents évènements vélo dont le festival du vélo cargo à Blandan, où des familles se confient sur leur ras le bol. Plus un flic dans les rues: effets immédiats! Stationnement anarchique, comportements déviants de motards et automobilistes... la sanction électorale va en surprendre plus d'un, si le score des Européennes n'a pas été suffisant pour faire comprendre à l'ancien monde que la ville doit se transformer, et plus vite que ça! Un mouvement de fond est en marche.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut