Ouvert depuis ce mardi 19 avril, dans l’un des kiosques de la place Bellecour, le service Fix&move propose de louer et réparer des vélos. (Photo Hadrien Jame)

Lyon : l’un des kiosques de Bellecour rouvre ses portes pour réparer et louer des vélos

Après les kiosques de la place des Jacobins et du Boulevard des Belges, la ville de Lyon a trouvé une utilité à un autre de ses équipements, situé, lui, place Bellecour. Rouvert ce mardi 19 avril, il accueillera pendant 6 ans un service privé de location et réparation de vélos.

En parallèle de son ambitieux projet de rouvrir et redonner vie à un certain nombre de grands bâtiments emblématiques de Lyon, comme le Chalet du Parc, la salle Rameau ou encore le musée Guimet, la Ville n’oublie pas ses petits lieux devant lesquels les Lyonnais passent au quotidien. À commencer par la dizaine de kiosques qu’elle détient. 

Lire aussi :

Certains sont encore occupés par des fleuristes et d’autres comme ceux des Jacobins, dans le 2e arrondissement, ou du Boulevard des Belges, dans le 6e arrondissement, ont trouvé une vocation de restauration. Alors que le kiosque de la Croix-Rousse attend, lui, de trouver sa nouvelle utilisation, qui pourrait être celle d’une conciergerie si la volonté de la Ville de Lyon se concrétise, l’un de ceux de la place Bellecour a repris vie ce mardi 19 avril, après avoir accueilli ces dernières années le Village des créateurs ou encore une boutique de souvenirs.

Une trentaine de vélos et trottinettes électriques

Quelques mois après le lancement d’un appel à projets par la municipalité, l’entreprise lyonnaise de location et de réparation de vélo Fix&Move inaugurait cet après-midi son espace d’activité, situé juste derrière l’office du Tourisme, en plein coeur de la Presqu’île. Détenue par la société Comhic, installée à Lyon depuis 2007 et spécialisée à l’origine dans les visites de la ville en vélo et Segway, Fix&Move propose désormais aux visiteurs de louer des vélos, musculaires ou électriques, des trottinettes électriques, mais aussi des benurs, ces vélos fonctionnant à la force des bras et destinés aux personnes à mobilité réduite. 


"Avec ce kiosque qui va permettre de louer des vélos et des trottinettes on s’adresse aux Lyonnais, mais aussi aux touristes qui veulent visiter la ville. Grâce aux vélos que l’on pourra louer ici, on pourra aller à l’Île Barbe, au parc de Miribel Jonage, souvent moins connu", Grégory Doucet, maire de Lyon


Pour le moment, Fix&Move dispose d’une flotte de 30 vélos, loués entre 20 et 42 euros selon l’équipement choisi et la durée de location. Alors que la Ville de Lyon dispose déjà d’un service de Velo’v très fourni, l’installation de cette entreprise "à la croisée des chemins de la ville de Lyon place Bellecour", pour reprendre les mots du maire Grégory Doucet, peut interroger. Toutefois, à entendre Valentin Lungenstrass, l’adjoint au maire de Lyon en charge des mobilités, le service Velo’v "n’est pas forcement adapté si l’on veut faire 20 ou 30 km".

Une exploitation de six ans

En parallèle, de la location de ses vélos, qui trouveront sans doute un écho plus important auprès des touristes, notamment grâce au relais assuré par l’office du tourisme, Fix&Move propose aussi un service de réparation de vélos et trottinettes au grand public et qui vise à séduire les Lyonnais. Deux activités que la petite entreprise pourra faire fructifier pendant au moins six ans, soit la durée de son bail signé avec la ville de Lyon. Une aubaine pour cette dernière, qui se félicite d’avoir trouvé un partenariat répondant à ses besoins d’économie durable, de tourisme et de revitalisation du patrimoine.

L'offre de réparation est ouverte à tous, pour les vélos mécaniques et électriques, mais aussi les trottinettes. (Photo Hadrien Jame)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut