Trottinette électrique. Crédits : Oriane Mollaret

Lyon : les trottinettes encore problématiques pour les personnes aveugles

Une nouvelle fois, l'Union nationale des aveugles et déficients visuels (UNADEV) rappelle que les trottinettes électriques, et notamment leur stationnement sur les trottoirs, peuvent considérablement gêner la vie des personnes déficientes visuelle.

Fatiguée de voir des trottinettes électriques stationnées devant l'entrée de ses locaux, l'Union nationale des aveugles et déficients visuels (UNADEV) interpelle une nouvelle fois les usagers sur les problématiques liées à ces engins. "Ce moyen de locomotion représente une barrière à l'autonomie d'autrui lorsque ces trottinettes sont posées devant des marches, passages piétons…etc. […] Ce jour, ce sont 5 trottinettes qui se trouvaient devant l'accès à nos locaux" pouvait-on lire sur un mot placardé à l'entrée de l'immeuble de l'association lyonnaise. Dans un courrier adressé à la métropole de Lyon, l'UNADEV avait -avec d'autres associations- déjà prévenu que les personnes aveugles où atteintes de déficience visuelle pouvaient être handicapées par les trottinettes qui pullulent à Lyon. "Elles sont garées n'importe où et n'importe comment. Certaines ont déjà causé la chute de personnes déficientes visuelle. On avait déjà le problème des vélos mal garés, mais là la ville devient de moins en moins accessible. Rien que devant notre association, il y a des gens qui garent leur trottinette en travers de la route" expliquait Robert Kuiesine, responsable du centre lyonnais de l'UNADEV à Lyon Capitale.

 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut