Trottinette © Tim Douet

Lyon : les trottinettes électriques, véritable problème pour les aveugles

De plus en plus présentes sur les trottoirs lyonnais, les trottinettes en libre-service compliquent les déplacements des personnes malvoyantes et aveugles.

Après la guerre des vélos en libre-service, il semblerait que Lyon connaisse celle des trottinettes électriques. Comme nous l'avons écrit ce matin, une troisième marque va poser ses deux-roues entre Rhône et Saône et trois autres devraient arriver prochainement. Stationnées sur les trottoirs, ces trottinettes compliquent énormément les déplacements des personnes aveugles et malvoyantes. “Les gens se plaignent de plus en plus”, confie Rosa, de l'association Valentin-Haüy, qui propose de nombreux services et activités pour les personnes aveugles. “Moi, j'ai un chien, donc il évite l'obstacle, mais pour ceux qui ont une canne blanche, ça pose un vrai problème. Quand on touche les trottinettes avec la canne, elles tombent. Et quand c’est sur les pieds, ce n'est pas très agréable”, ajoute-t-elle.

Jean-François, membre de la même association, se déplace avec une canne blanche. Il voit ce problème s’amplifier depuis quelque temps. Quand on en fait tomber une sur un trottoir, ça surprend. Ce n'est pas comme les Vélo’v qui sont garés à un endroit spécifique. Là, c'est la galère, parce que ça devient l'anarchie”, décrit-il. Il pointe aussi du doigt les usagers qui circulent sur les trottoirs : “Qu’elles soient électriques ou non, les trottinettes font peu de bruit, donc c'est difficile de les entendre arriver.” “C'est dérangeant pour les personnes aveugles, mais aussi pour les mamans avec leurs poussettes”, ajoute Rosa. Un point de vue partagé par Robert Kuiesine responsable du centre Unadev (Union nationale des aveugles et déficients visuels) de Lyon. “À l’Unadev, on a participé à la signature d'un courrier adressé à la métropole de Lyon parce que les trottinettes deviennent un véritable problème et un danger. Elles sont garées n'importe où et n'importe comment. Certaines ont déjà causé la chute de personnes déficientes visuelle. On avait déjà le problème des vélos mal garés, mais là la ville devient de moins en moins accessible. Rien que devant notre association, il y a des gens qui garent leur trottinette en travers de la route”, se désespère-t-il.

Civisme et charte

Une charte va bientôt être adoptée par la ville de Lyon pour encadrer ces services de trottinettes. “L'idée, c'est de travailler en bonne intelligence, pas d'être dans le punitif, dit Jean-Yves Sécheresse, l'adjoint au maire de Lyon chargé de la sécurité et des déplacements. Il faut rappeler les bonnes manières et le civisme, parce que je suis désarmé par certains comportements. Je ne comprends pas les gens qui garent les trottinettes en travers sur le trottoir. J'en ai fait ramasser une quinzaine récemment.” L’adjoint à la Sécurité assure aussi avoir demandé à la métropole de tracer au sol des espaces sur lesquels pourront être garés trottinettes et vélos, en libre-service ou privés. Quant aux trottinettes qui circulent sur les trottoirs, la ville est pour le moment démunie. On est dans un certain vide juridique, parce que la loi ne définit pas ce qu'est une trottinette, explique Jean-Yves Sécheresse. La petite trottinette d'enfant est autorisée sur le trottoir. En revanche, la trottinette à assistance électrique qui roule à plus de 20 km/h, je ne sais pas où elle doit aller. C’est un point que je souhaiterais que le Gouvernement éclaircisse. Cela devrait être fait dans la loi d'orientation sur les mobilités (Lom).”

D'ici là, selon nos informations, une réunion de l'ensemble des opérateurs (trottinettes et vélos en libre-service, Vélo'v, Sytral, etc.) devrait être organisée par le préfet. Suite à l'accident qui a eu lieu rue de la République, Pascal Mailhos devrait y rappeler les règles de partage de l'espace public entre tous les modes de transport.

5 commentaires
  1. Gabino42 - 12 février 2019

    Il faut interdire ces trottinettes sur les trottoirs et interdire aussi ceux qui font du vélo entre les piétons

    1. Abolition_de_la_monnaie - 12 février 2019

      Et interdire aux piétons de traverser les routes hors des passages piétons et/ou au rouge.

  2. Gabino42 - 12 février 2019

    Les trottoirs sont fait pour les piétons .

  3. Ptit Louis - 12 février 2019

    Avant d'interdire,>>>> Éduquer les usagerEs (souvent "adulte) aux savoirs vivre ensemble et au partage des espaces collectifs.
    Après pas de remède pour l'imbécillité et autre "je suis seulE au monde" & cherche la "guéguerre"...

  4. JANUS - 12 février 2019

    Un PB pas que pour les malvoyants. Le sans-gêne de leur dépôt en plein trottoir !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut