Rayon alcool d’un supermarché © DR

Lyon : les supermarchés, épiceries et autres commerces qui vendent de l’alcool à emporter devront vendre des éthylotests

Les débits de boissons alcoolisées à emporter et en ligne auront l’obligation, à partir du 1er juillet 2021, de vendre également à leurs clients des éthylotests.

Pour lutter contre la conduite sous l’emprise de l’alcool les supermarchés, épiceries, site internet qui vendent de l’alcool, mais aussi les cavistes, auront pour obligation, à partir du 1er juillet 2021, de proposé à la vente des éthylotests. Le but est d’inciter "les usagers de la route à l’auto-évaluation de leur taux d’alcool", explique-t-on du côté de la Sécurité routière.

Ainsi près des rayons alcool devront se trouver des éthylotests. Pour les boutiques spécialisées dans le domaine, ils devront être près de la caisse. En complément des affiches seront présentes pour sensibiliser le consommateur. Sur les sites internet, elles prendront la forme de bannière fixe sur la page de paiement. Selon la taille des rayons, les commerces devront avoir un stock de 10 ou 25 éthylotests en permanence.

Si ces mesures ne sont pas respectées, le commerçant encourt des contraventions allant de 675 euros à 1875 euros en cas d’amende forfaitaire majorée. Les établissements concernés ont 3 mois pour se mettre en conformité.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut