Photo de Ludovic Marin / AFP

Lyon : les autotests devraient arriver en pharmacie le 12 avril

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé ce vendredi 2 avril l’arrivée des autotests en pharmacie à partir du 12 avril.

Une bonne nouvelle qui a mis du temps à arriver. Depuis le feu vert donné aux autotests par la Haute Autorité de Santé le 16 mars, l’annonce de leur mise en vente a tardé à arriver, contrairement aux pronostics du directeur général de la Santé, Jérôme Salomon à l’époque.

Ils seront uniquement disponibles en pharmacie.

C’est maintenant chose faite. Dans une interview accordée à Brut ce vendredi 2 avril, Olivier Véran, ministre de la Santé, a promis que les premiers autotests seront disponibles en pharmacie le 12 avril.

Bien que la possibilité de vendre librement les autotests en grande surface ait été envisagée, ce ne sera finalement pas le cas. Le ministre explique "qu’il faut un professionnel de santé qui puisse en expliquer le fonctionnement".

Un résultat en 15 à 20 minutes

Les autotests sont nasaux, il n’y a pas de test salivaire homologué par la HAS en France, mais ils restent moins désagréables que les tests RT-PCR. Le prélèvement sera à exposer à un réactif pour un résultat en 15-20 minutes.

Les autotests sont 100 % pris en charge par la Sécurité sociale

Les enfants de moins de 15 ans ne pourront pas en profiter sur décision de la HAS. Ils sont avant tout destinés aux publics qui se testent le moins, les habitants d’outre-mer, les milieux précaires, les jeunes. La validation par la Haute Autorité permet la prise en charge des autotests à 100 % par la Sécurité sociale.

Les autorités insistent enfin sur la nécessité de confirmer un résultat positif en laboratoire, par un test RT-PCR, dans un souci de traçabilité.

Faire défiler vers le haut