Geourjon

Lyon : l'UDI se positionne sur les différents projets autoroutiers

Cet après-midi, le Président de la Fédération UDI Christophe Geourjon a adressé une lettre à Alain VIdalies, secrétaire d'Etat en charge des Transports. Il souhaitait "montrer les sensibilités de l'UDI" concernant les divers projets de constructions autoroutières.

Christophe Geourjon, le Président de la fédération UDI "Métropole de Lyon" a pris l'initiative de réunir les élus municipaux, métropolitains et régionaux de l'UDI pour adopter "des positions communes". Ces propositions ont été ensuite approuvées par "l'ensemble des sympathisants UDI des 59 communes du Grand Lyon" avant d'en informer, dans une lettre envoyée aujourd'hui, le secrétaire d'Etat en charge des Transports, Alain Vidalles.

"Il faut une vision globale sinon on n'a pas de vision"

Invité à réagir sur les résultats qu'il attendait d'un tel courrier, Christophe Geourjon a retenu trois points : "tout d'abord l'espoir de voir l'A6 et l'A7 être déclassées dans les semaines à venir, il était important de montrer les sensibilités de l'UDI par rapport à cela". Le second point est "la réalisation d'un barreau sud pour relier l'A432 à l'A46", une décision prise "pour pousser le gouvernement qui prend la décision à réaliser le contournement Est."

Le dernier point concernaient la réalisation de l'A45. "C'est une autoroute qui n'est pas gérable actuellement pour l'agglomération lyonnaise. On dit aux Stéphanois qu'il gagneront du temps sur le trajet, mais c'est un temps qu'il perdront car ils arriveront dans des bouchons encore plus grands sur l'A450" affirme-t-il. Christophe Geourjon lie donc l'A45 à la réalisation préalable du barreau sud, qui permettrait selon-lui "de désengorger l'A450 en orientant les véhicules en transit".

Au delà de ces trois points, il souhaite un déclassement de l'A47 si l'A45 est réalisée, "puisque on se retrouvera avec deux autoroutes parallèles à 8 kilomètres de distance" explique-t-il. Il propose de réserver l'A45 "aux dessertes locales". Il souhaite également "faire une voie pour les covoitureurs, pour leur assurer véritablement de se déplacer rapidement sur cet axe de circulation".

Pour les membres de l'UDI, ces décisions découlent donc les unes des autres. "Il faut une vision globale sinon on n'a pas de vision" estime Christophe Geourjon.

à lire également
Du candidat à la mairie de Lyon à ses cousins de droite en passant par les maires et les députés, tour des élus et des membres de la société civile qui ont affiché leur soutien à Gérard Collomb pour l’élection à la présidence de la métropole.
5 commentaires
  1. Jean Jaurès - 21 avril 2016

    Voici des centristes qui ont perdu tout sens de l'intérêt général, des centristes aux petits pieds! Au début des années 2000, un autre centriste, d'une autre envergure, un Homme d'Etat qui s'appelait Raymond Barre avait poussé pour que le COL (Contournement Ouest de Lyon) se fasse rapidement. Mais une coalition hétéroclite avait alors fait capoter ce projet majeur pour la métropole! Ils préfèrent aujourd'hui construire un contournement par l'Est, deux fois plus long et donc deux fois plus polluant pour le bassin lyonnais. Sans compter que cela rajouterait du déséquilibre à l'agglomération. Bref, des étouffeurs et des irresponsables qui se rendent à peine compte de leur forfait!

  2. Bernard 321 - 22 avril 2016

    Bien … Donc voyons-voir : -Tout d’abord le projet de réaliser la A45 me semble devenir largement admis et sa concrétisation en cours de validation. - Ensuite le projet de déclasser les sections urbaines des A6 et A7 et la vétuste A47 est une excellente nouvelle pour les riverains et la revalorisation de leurs cadre de vie ... et de leurs patrimoines immobiliers. - Enfin lier la construction de l'A45 à la réalisation préalable d'un barreau sud ver Vienne est LA bonne solution … enfin presque car ce barreau sud deviendrait de fait la partie sud d’un COL auquel il ne manquerait que 18 kms pour rejoindre La Tour de Salvagny.

  3. Bernard 321 - 22 avril 2016

    Reste 'la réalisation d'un barreau sud pour relier l'A432 à l'A46' … Alors là ???? M. Christophe Geourjon a-t-il regardé une carte routière de l’est lyonnais ? Ce barreau ne rimerait à rien sinon à rajouter des kms et de l’asphalte inutile là où il y en a déjà que trop (le vrai bouclage d’un éventuel contournement est de Lyon depuis la A432 ne pourrait arriver qu’au sud de Vienne et ... être lui aussi soumis à un péage).

  4. Jean Jaurès - 22 avril 2016

    Bien parlé Bernard, bientôt il ne manquera qu'un barreau pour réaliser le COL! L'UDI défend aujourd'hui des intérêts particuliers et ne prend pas en compte l'utilité publique du COL. Le MERCIER a joué cette partition des années durant, ses successeurs sont tout autant inconséquents, ils contrarient le développement de la métropole et l'asphyxient. Au secours!

  5. JPaul - 22 avril 2016

    A tout les bétonneurs, ne vous a-t-on jamais dit que certains vivaient de l'agriculture en cultivant les terres que vous souhaitez leur enlever, ne vous a-t-on jamais dit que plus vous construisez d'autoroutes plus vous attirez de voitures au détriment des autres modes de transport, plus vous générez de la pollution, plus vous augmentez le nombre de maladies graves telles que le cancer. Ah non, pardon je me suis égaré, vous allez nous faire des autoroutes écologiques. Au secours !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut