Dans le métro lyonnais © Antoine Merlet

Lyon : l'agresseur armé du 8 décembre dans le métro est un mineur

Le passager armé qui en a agressé un autre ce mardi 8 décembre dans le métro de Lyon est un adolescent de 17 ans. L'altercation serait partie d'un regard "de travers".

Lors de la soirée de la Fête des Lumières ce mardi 8 décembre, un passager en a agressé un autre à la station Bellecour du métro de Lyon. A l'aide d'un pistolet, l'assaillant a asséné plusieurs coups sur la tête de sa victime à l'aide de la crosse de l'arme. Stoppé par les autres passagers de la rame, l'agresseur a pris la fuite avant d'être interpellé quelques stations plus loin.

Il s'agit d'un adolescent de 17 ans. Son arme, un pistolet à grenaille en mauvais état a été retrouvé en morceaux dans le métro. Cette arme factice d'auto-défense, chargée avec de la grenaille de plomb, est interdite à la vente en France. Lors de sa garde-à-vue, l'adolescent a reconnu les faits. Il a justifié l'agression par un regard "de travers" que lui aurait jeté sa victime. Le garçon est présenté ce jeudi au parquet des mineurs. Le jeune homme agressé, blessé à la tête, a été hospitalisé. Ses jours ne sont pas en danger.

2 commentaires
  1. Limas69 - dim 27 Déc 20 à 21 h 12

    A défaut de cours de psycho et de gentillesse, il semble urgent d'abaisser la majorité pénale, et d'instaurer de vraies peines de travaux d'intérêt public + dédommagement à la victime !

    1. Abolition_de_la_monnaie - lun 28 Déc 20 à 0 h 21

      Les lois actuelles permettent déjà tout ça et c'est déjà pratiqué.
      Reste que si vous ne vous occupez pas de "la haine", elle ne va pas s'éteindre toute seule, et cela, pour qui que ce soit dans le monde. Rien à voir avec la gentillesse. Il est temps d'être constructif 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut