Pascal Mailhos (Photo by PASCAL PAVANI / AFP)

Lyon : après l'agression homophobe, le préfet veut une réunion d'urgence

Une réunion aura lieu à Lyon en présence des collectivités, des associations LGBT et des services de police pour “trouver des solutions” après l'agression homophobe qui a eu lieu à Lyon ce jeudi.

Suite à l'agression qui a eu lieu jeudi, la préfecture du Rhône a annoncé ce vendredi que le préfet du Rhône Pascal Mailhos “réunira les collectivités concernées, les forces de l’ordre et les associations LGBT pour trouver des solutions concrètes face à ces actes inadmissibles”.

Contactée, la préfecture explique vouloir réunir les villes de Lyon, Villeurbanne, la métropole de Lyon et les autres communes concernées. “Quel que soit le sujet, notre méthode est de consulter le plus largement possible pour prendre des mesures”, explique la préfecture. Dans le cas présent, ils souhaitent écouter les attentes des associations LGBT dans la lutte contre l’homophobie. “L’idée c’est de faire remonter des informations par exemple pour connaître les éventuelles “zones de tension” pour les personnes homosexuelles dans le département. C’est un vrai enjeu qu'il faut prendre à bras le corps”, assurent les services de l’État. La réunion aura lieu d'ici quinze jours trois semaines, précisent la préfecture.

Nouvelle agression homophobe à Lyon  : Collomb et Kimelfeld réagissent

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut