Centre de distribution Amazon France (Photo de GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Lyon : Amazon lance la livraison des courses en deux heures

C'est une nouveauté qui pourrait lancer quelques débats avant les élections municipales et métropolitaines. Amazon lance son service Prime Now à Lyon et propose désormais la livraison de produits frais et courses du quotidien en moins de deux heures.

En partenariat avec Monoprix, le géant Amazon vient de lancer son service Prime Now à Lyon, et une partie de l'agglomération dont Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Caluire, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, Saint-Priest... Pour la première fois, Amazon propose la livraison des courses du quotidien, produits frais inclus en deux heures, de 14h à 22h en semaine et le samedi, de 10h à 14h le dimanche.

Les produits commandables sont issus du catalogue de Monoprix, tandis que le service est réservé aux abonnés Amazon Prime (49 euros par an). Amazon a choisi de sortir quelques promotions pour tenter de convaincre ses clients, avec une livraison en deux heures offerte dès 60 euros d'achat, et des réductions de 10 à 15 euros en fonction du montant de la première commande. Quant aux prix, ils sont dans la moyenne de ceux pratiqués dans les commerces des centres-villes, voire inférieurs.

L'arrivée d'Amazon sur la livraison des produits frais dans l'agglomération de Lyon ne devrait pas manquer de relancer quelques débats, notamment celui sur l'avenir des boutiques dans les centres-villes, mais aussi de la logistique et les moyens utilisés pour livrer ces produits frais.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 29 janvier 2020

    Oui, la logistique...
    Au lieu d'avoir des camionnettes aux 3/4 vides, elles seront aux 4/5 vides !?
    😀

    Si les entrepôts n'aiment pas les centres villes parce que c'est trop cher de loyer, pourquoi ne pas faire un premier pas avec un service spécial de tramway toutes les deux ou 3 heures, et ensuite dispatcher à vélo ?
    Quant aux magasins déjà en villes, idem pour les livraisons : vélo.
    4 km ça se fait en 15mn environ.
    Et s'il n'y avait que des vélos en ville, avec les services d'urgence classique, et un seul transporteur camion pour toute la ville (pour remplir correctement les camions et seulement à certaines heures), il n'y aurait même plus besoin de feux rouges ! 🙂

    1. philippechaumont - 30 janvier 2020

      encore plus simple : ne pas utiliser du tout ce genre de plate-forme et acheter local et si possible bio et commerce équitable. C'est quand même plus sympa de pouvoir discuter avec un commerçant et/ou un producteur de ses produits (comme dans le cadre d'un AMAP) ou même du temps qu'il fait. OK c'est aussi plus cher mais est-on vraiment obligé de manger de la viande tous les jours ?

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut