Pompiers
© Tim Douet

Loire : deux octogénaires meurent intoxiqués au monoxyde de carbone

Une défaillance sur la chaudière au fuel de la maison occupée par le couple semble être à l'origine du drame.

C'est la fille du couple, de passage dans la Loire, qui a donné l'alerte. Elle a été réveillée par des maux de tête vers 5 heures ce samedi matin alors qu'elle dormait au domicile de ses parents, à Renaison, à une dizaine de kilomètre à l'ouest de Roanne. Mais les secours n'ont pu réanimer la femme de 81 ans ni son mari, 83 ans, fortement intoxiqués au monoxyde de carbone.

Leur fille a été admise au centre hospitalier de Roanne puis transférée dans un centre spécialisé à Lyon où elle a été placée dans un caisson hyperbare afin réoxygéner son organisme. Ses jours ne seraient pas en danger.

Une chaudière défaillante en cause

A Renaison les investigations se sont poursuivies dans la matinée. L'enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de la ville et une autopsie des corps sera réalisée en début de semaine prochaine pour déterminer la cause des décès.

Selon les premières constatations des pompiers, un taux anormalement élevé de monoxyde de carbone a été observé dans les émanations de la chaudière au fuel de la maison. Ce qui a amené le procureur de la République de Roanne, Éric Jallet, à déclarer à l'AFP que "le monoxyde de carbone dégagé par cette chaudière défaillante est la cause apparente de la mort de ces deux personnes".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut