Les gagnant du prix “Citoyens du patrimoine” de la Ville de Lyon. ET/Lyon Capitale

Les “Rendez-vous du Patrimoine“ à Lyon se mettent au vert

La mairie de Lyon a organisé ce jeudi 21 mars les “Rendez-vous du Patrimoine“ sur la thématique du végétal. Citoyens, politiques et experts étaient invités. Retour sur une journée de discussion.

La ville de Lyon organisait ce jeudi 21 mars les “Rendez-vous du Patrimoine“ dans les salons de l’hôtel de ville sous l’impulsion de l’historien et adjoint au maire Jean-Dominique Durand. Ce rassemblement réunit des acteurs locaux, des experts et des citoyens lambda sur une thématique différente chaque année. Pour cette édition 2019 : "Patrimoine urbain, patrimoine naturel, quel dialogue ?" Autrement dit les relations des problématiques naturelles avec les problématiques urbaines.

Dans une assemblée composée majoritairement de retraités engagés dans des associations de quartier, la journée a débuté avec une table ronde sur les rapports entre géographie et Histoire dans les paysages urbains lyonnais. Puis une seconde sur les solutions municipales pour embellir la ville par le vert. Bien que ces échanges aient les atours d’une campagne de communication sur les actions de la ville de Lyon, les participants semblèrent enchantés aux vues de leurs applaudissements.

Des ateliers participatifs

Après un buffet offert par la mairie, étaient lancés des ateliers participatifs sur le parc de la Tête d’Or et le patrimoine naturel à l’horizon 2050.  Dominique Peyrard, responsable technique du Parc de la tête d’or, a aussi expliqué les conflits d’intérêts des usagers qui existent sur les 117 ha du parc de la Tête d’Or : “Le parc est victime de son succès. Les problèmes sont majoritairement dus à la surfréquentation. Il y a 2,5 millions de visiteurs par an. Ce n’est pourtant pas un parc d’attractions. Dernièrement, on a décidé de réduire le nombre de poubelles pour responsabiliser les gens“.

L’avenir du parc de la Tête d’Or

Quelques idées ont émergé des groupes de réflexion mis en place : une poubelle montée sur un tricycle faisant le tour du parc, des comités d’usagers de chaque arrondissement, une brigade plus ferme sur les règles du parc, un service civique pour gérer l’accueil. La journée s’est finalement conclue sur la remise du prix “Citoyens du patrimoine” de la Ville de Lyon. Récompensant les “actions remarquables, individuelles ou collectives, de mise en valeur du patrimoine lyonnais” selon le communiqué, vingt-deux dossiers ont été déposés pour cette troisième édition. C’est le projet de restauration - par des bénévoles du musée des sapeurs-pompiers Lyon-Rhône - du fourgon-pompe Berliet CBA de 1919 qui a remporté le 1er prix et 2000 euros. Il sera exposé pour le centenaire des pompiers de Lyon en juillet 2019. À égalité, les trois coups de cœur du jury : la restauration d’un atelier de tissage à la Croix-Rousse par George Mattelon, un ravalement de façade comme à l’originale au 5 rue Alsace Lorraine par un conseil de copropriétaire, et une œuvre photographique et sociologique sur l‘expression religieuse africaine et créole à Lyon. Chacun des trois candidats a remporté 1000 euros.

L’année prochaine, l’édition 2020 des “Rendez-vous du Patrimoine“ aura pour thème le patrimoine industriel.

à lire également
Gérard Collomb lance sa campagne des municipales 2020
Gérard Collomb est officiellement entré dans la campagne des métropolitaines ce samedi matin. Dans son discours de clôture, devant 500 personnes, à la fin d’une réunion de travail qui avait des airs de meeting, le maire de Lyon a tenté de se poser en candidat écologiste tout en rappelant sa fibre très économique.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut