Chantal Haller est vice-présidente des Meilleurs ouvriers de France du Rhône.
Chantal Haller est vice-présidente des Meilleurs ouvriers de France du Rhône.

Les Meilleurs Ouvriers de France fêtent leurs 100 ans à Lyon (vidéo)

Chantal Haller est vice-présidente des Meilleurs ouvriers de France du Rhône. Elle était dans l'émission "6 Minutes Chrono" de Lyon Capitale pour présenter le centenaire du titre qui se déroule à Lyon, du 6 au 9 juin, avec aussi la finale des des meilleurs apprentis de France.

La vice-présidente des Meilleurs ouvriers de France du Rhône rappelle en quelques mots ce qu'est le titre de "Meilleur ouvrier de France" : "Le titre de meilleur ouvrier de France s'obtient sur concours. C'est-à-dire que selon les catégories de métiers il y a des épreuves pour arriver à mettre en avant ses capacités à réaliser une pièce exceptionnelle, une pièce ou une prestation selon les métiers. Cela permet de montrer l'excellence de l'artisan ou de l'artisane qui a obtenu ce titre, dans sa catégorie. C'est vraiment une grande récompense, une belle reconnaissance pour le travail et l'excellence de l'artisan qui reçoit ce titre."

Lire aussi : La meilleure brigade de France 2024 est celle de Bocuse

Sur le programme des festivités à Lyon, à la fois au Parc de la Tête d'Or, à l'hippodrome de Parilly et au palais des Congrès de la cité Internationale : "Le vendredi et le samedi, en journée, nous avons déjà plus de 3000 écoliers, collégiens, lycéens qui sont inscrits avec leur classe. Les fins de journée du jeudi et du vendredi et le samedi et le dimanche sont ouverts au public. Donc il suffit de s'inscrire sur le site Meilleur Ouvrier de France Aura ou alors sur le site des Les de(ux)mains du luxe, puisque nous avons à l'occasion de ces ateliers métiers de transmission, nous avons en partage tout cet espace métier avec de nombreuses maisons du comité Colbert."

Plus de détails dans la vidéo...


Bonjour à tous, bienvenue dans l'émission 6 minutes chrono, le rendez-vous quotidien de la rédaction de Lyon Capitale. Aujourd'hui on va parler des meilleurs ouvriers de France à l'occasion du centenaire du titre de meilleur ouvrier de France qui se déroule à Lyon du 6 au 9 juin. Pour en parler nous recevons Chantal Haller qui est vice-présidente des Meilleurs ouvriers de France du Rhône. Bonjour Chantal Haller, merci d'être venue sur notre plateau, on va rentrer dans le vif du sujet, est-ce que vous pouvez nous dire d'abord ce que c'est que ce titre de meilleur ouvrier de France, pour quelqu'un qui ne le connaîtrait pas ?

Le titre de meilleur ouvrier de France s'obtient sur concours. C'est-à-dire que selon les catégories de métiers il y a des épreuves pour arriver à mettre en avant ses capacités à réaliser une pièce exceptionnelle, une pièce ou une prestation selon les métiers. Cela permet de montrer l'excellence de l'artisan ou de l'artisane qui a obtenu ce titre, dans sa catégorie. C'est vraiment une grande récompense, une belle reconnaissance pour le travail et l'excellence de l'artisan qui reçoit ce titre. 

Pourquoi ce centenaire se déroule à Lyon ?

Lyon est quand même un centre important puisqu'il est accessible à presque toutes les régions de la France assez facilement. Cela permet de réunir la grande famille des meilleurs ouvriers de France et de se réunir aussi pour le congrès national des meilleurs ouvriers de France, et la finale des meilleurs apprentis de France qui a lieu en même temps. Ça va être une grande réunion de famille des meilleurs ouvriers de France à Lyon, ici, cette semaine.

Voilà, donc du 6 au 9 juin. Est-ce que vous pouvez nous dire ce qu'on pourra voir ? Vous venez de parler de la finale nationale du concours des meilleurs apprentis de France, qu'est-ce qu'on pourra voir à cette occasion ?

Il faut peut-être déterminer ce que c'est que le concours des meilleurs apprentis de France. C'est un concours qui est organisé par les meilleurs ouvriers de France, à titre bénévole, c'est important. C'est un concours qui existe depuis plus de 40 ans, qui est mis en place par des professionnels de plus de 120 métiers et qui permet de détecter les talents dans les écoles d'apprentissage et chez les jeunes qui sont en filière professionnelle. C'est quelque chose qui permet en tout cas de mettre toute cette jeunesse en avant.

Et on pourra voir en direct le travail des apprentis qui concourent ?

Selon les métiers, nous recevons les pièces - qui sont d'ailleurs déjà en ce moment dans les camions et qui sont en train d'arriver à Lyon pour cette fin de semaine. On a 600 pièces qui vont être examinées par des jurys professionnels dans environ 70 métiers. On a aussi des épreuves en loge, c'est-à-dire des métiers comme la coiffure, l'esthétique, actions vente marchande, les travaux paysagers, tout cela, ça se passe vraiment sous l'œil des jurys qui observent le travail en loge.

Il y a plus de 200 jurys, c'est ça ?

Vendredi, on aura plus de 250 membres du jury. Je ne connais pas le nombre exact. Ils vont arriver ici à Lyon, au centre de congrès, et vont se retrouver et chaque famille de métiers va être constituée. Ensuite les pièces vont être examinées, notées pour détecter les plus grands talents qui obtiendront le titre national de meilleur apprenti de France.

Donc c'est un moment assez important, ça se déroule jeudi-vendredi, c'est ça ? C'est plutôt pour les scolaires cette période-là ?

Il y a la mise en place des pièces qui se fait jusqu'à jeudi soir. Vendredi les membres du  jury arrivent, donc vendredi toute la journée les jurys travaillent pour examiner toutes ces pièces, mais pendant ce temps on réserve quand même une belle surprise pour les visiteurs puisque à partir de jeudi, nous avons un espace qu'on a appelé "métier transmission". C'est vraiment la grande surprise du centenaire, où on a plus de 150 artisans et artisanes qui viennent démontrer leur savoir-faire, partager leurs ateliers, ouvrir et faire vraiment voir au public les tours de main et les savoir-faire. Nous avons des meilleurs ouvriers de France, des meilleurs apprentis de France, des enseignants, on a aussi des écoles qui viennent, qui jouent le jeu avec leurs élèves, qui viennent inspirer des visiteurs.

Et là on peut venir en famille, c'est vraiment ouvert à tous.

Le vendredi et le samedi, en journée, nous avons déjà plus de 3000 écoliers, collégiens, lycéens qui sont inscrits avec leur classe. Les fins de journée du jeudi et du vendredi et le samedi et le dimanche sont ouverts au public. Donc il suffit de s'inscrire sur le site Meilleur Ouvrier de France Aura ou alors sur le site des Les de(ux)mains du luxe, puisque nous avons à l'occasion de ces ateliers métiers de transmission, nous avons en partage tout cet espace métier avec de nombreuses maisons du comité Colbert.

D'accord et là on pourra mettre la main à la pâte, on pourra s'asseoir à côté même des meilleurs ouvriers de France pour apprendre les rudiments du métier avec eux, c'est ça ?

Effectivement on a plus de dix pôles de métiers différents, ça va des métiers de la communication multimédia, aux métiers de la beauté, du bien-être, en passant par la mode. Évidemment le pôle des métiers d'art va être une ruche foisonnante parce qu'on a une multitude de métiers dans les métiers d'art. Ce qui est important à dire aussi, c'est que tous nos confrères et nos consoeurs Meilleur Ouvrier de France viennent parfois de l'autre bout de la France pour s'asseoir, travailler avec les jeunes, les familles qui vont venir et participer aux ateliers. C'est vraiment la fête des métiers artisanaux.

Ce sera le mot de la fin. C'est déjà la fin des 6 minutes chrono mais vous l'aurez compris vous pouvez venir nombreux, en famille, entre amis, voir les meilleurs ouvriers de France qui se réunissent donc pour leur centenaire à Lyon, ça se passe à Parilly à l'Hippodrome, à la Cité Internationale et dans le parc de la Tête d'Or du 6 au 9 juin à Lyon. Merci Chantal Haller d'être venue sur notre plateau pour nous expliquer tout ça et vous pouvez retrouver plus de détails sur l'actualité lyonnaise sur le site lyoncapitale.fr, à très bientôt.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut