LE nouveau visage de Lyon ?

Depuis plus de dix ans que la rédaction de Lyon Capitale choisit, à travers tous ceux qui ont fait l'actualité de l'année écoulée, ses "lyonnais de l'année", c'est sans doute la première fois que tant de nouveaux visages se sont imposés d'eux mêmes. Pas la peine de se creuser la tête pour faire monter, un peu artificiellement parfois, des jeunes et surtout des femmes - souvent cruellement absentes de la scène médiatique. 2007 semble marquer un cap. Cette année, qui fut très politique avec les élections législatives et la présidentielle, a vu un certain renouvellement de la classe politique locale.
Une nouvelle génération est arrivée à maturité : à l'image de l'UMP Michel Havard, élu député de Lyon, de la militante LO Nathalie Arthaud (la future Arlette) ou de la maire de Lyon 1er Nathalie Perrin qui a clairement pris de l'étoffe. Il va désormais falloir compter avec eux, comme le député UMP Philippe Cochet - un "génération Sarkozy" pur jus -, tandis que la vieille garde résiste encore. Car bien sûr, les listes pour les municipales 2008 seront pleines de sémillants sexas ! Et pourquoi pas : il ne s'agit pas de faire du jeunisme. Mais il est manifeste qu'en 2007, dans tous les domaines, de nouveaux talents sont reconnus ou de jeunes espoirs confirment leur réussite.

Une page se tourne...
En sport bien sûr, avec Asloum ou Laure Manaudou (de retour à Ambérieu), mais aussi en gastronomie avec Anne-Sophie Pic, 1ère femme 3 étoiles depuis 1968, ou encore dans le domaine des médias avec la jeune équipe très internationale d'Euronews.

Une page se tourne... D'ailleurs, ce n'est sans doute pas un hasard si, en 2007, trois des "monstres sacrés" de la ville, se sont éteints : l'Abbé Pierre, Raymond Barre, et Lucie Aubrac. Avec eux, s'en est peut-être allée aussi une "certaine idée de Lyon" : catholique, sociale, centriste, bourgeoise, résistante...
Pour incarner le nouveau visage de Lyon en 2007, un duo s'est imposé à nous avec évidence. Il s'agit de Karim Benzéma et Najat Vallaud-Belkacem. Un footballeur de 20 ans et une élue de 30 ans. Le meilleur buteur du championnat et la porte-parole de Ségolène Royal. Tous deux ont "explosé" en 2007 et percé au plan national, voire international. Ils se ressemblent : ils sont jeunes et nés dans des familles modestes, nombreuses, issues de l'immigration, mais ne font en aucun cas de leurs origines une bannière ou un combat. Ça, c'était pour la génération précédente, celle d'un Azouz Begag, tenté de faire de ses seules origines un programme.

Benzéma et Belkacem se ressemblent, alors on a eu envie de les réunir. L'échange s'est déroulé à l'Hôtel Hilton et d'emblée, le feeling est passé ! Najat Vallaud-Belkacem a tout de suite mis à l'aise Karim Benzéma, pourtant timide, peu loquace. Tutoiement spontané, rires, curiosité réciproque, échange de numéros de portable... La séance photo a même déclenché des fous-rires, tant le duo avait l'impression de "faire des photos de mariage" ! En 2008 encore, on souhaite beaucoup de succès aux jeunes mariés - pardon, à nos lyonnais de l'année !
Dossier réalisé par Anne-Caroline Jambaud et Raphaël Ruffier-Fossoul

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut