PONT-SCHUMAN-4_image-gauche

Le Grand Lyon préfère-t-il les habitants du 4e à ceux du 9e?

L'association de défense Gillet Masaryk estime qu'il y a une différence de traitement par le Grand Lyon, entre les riverains du 4e arrondissement et ceux du 9e.

Le Grand Lyon préfère-t-il les habitants du 4e à ceux du 9e? C'est en tout cas ce que pense l'association Défense Gillet Masaryk qui , si elle salue les travaux effectués sur le tunnel de la Croix-Rousse, pointe une différence de traitement pour les Lyonnais selon qu'ils vivent à une extrémité de l'ouvrage ou à l'autre.

Alors que les aménagements de la place Chazette, côté Rhône vont permettre d'éloigner le trafic automobile des immeubles, côté Saône, les riverains dénoncent une situation inverse. "Le projet colle la voirie aux façades préalablement préservées de ce passage. Et le rapprochement n'est pas mince, il est de près de 8m sur la majorité de l'axe, soit une augmentation de près de 2 db en moyenne, 10 db en instantané", avance le collectif qui met également en exergue l'augmentation de la pollution locale.

Mais ce n'est pas le seul problème que repèrent les riverains du quai Gillet qui voient dans le futur Pont Schuman, un véritable "aspirateur à voitures". "Pire, en plus d'être expropriés de leurs propres parkings devant leurs copropriétés pour réaliser un tel projet, les habitants situés juste devant le futur pont se voient affliger d'un traitement minimal pour les trottoirs: ils seront recouverts d'un simple revêtement bitumeux noir", précise le communiqué des riverains qui jalousent les habitants du chemin de Serin (Lyon 4e) dont les trottoirs bénéficient "d'un revêtement en béton désactivé à l'esthétique nettement plus avantageuse".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut