Le département du Rhône moins précaire que la métropole selon l'Insee

Selon une étude de l'Insee, le chômage est moins fort dans le département du Rhône que dans la Métropole de Lyon. Une étude qui indique que le Rhône "abrite une population active moins précaire".

Selon une étude publiée par l'Insee, le département du Rhône a un taux de chômage plus faible (6,3 % au second trimestre de 2016) que celui de la métropole (9,6 %). "Parmi les actifs du Rhône, quatre sur dix vont travailler dans la métropole de Lyon, relève l'Insee qui indique aussi que comme tout territoire périurbain, le Rhône abrite une population active moins précaire et moins concernée par le chômage qu'ailleurs, car disposant plus souvent d'un niveau de formation et de revenus élevés."

Depuis 2015, l'ancien périmètre départemental du Rhône est divisé en deux collectivités. D'une part, la métropole de Lyon est constituée de 59 communes et d'autre part, le département du Rhône désigne désormais les 228 communes hors métropole. Fin 2013, la métropole de Lyon concentrait 745 100 emplois "soit le quart de l'emploi d'Auvergne-Rhône-Alpes, plus que chacun des départements de la région", précise l'Insee. En raison notamment de la concentration des fonctions métropolitaines, l'Insee indique aussi que ces emplois sont pour moitié des emplois salariés des services marchands, pour 28 % des services non marchands, et pour un sur dix des emplois industriels. À l'inverse, le département du Rhône ne compte que 172 400 emplois. L'emploi salarié industriel y a un poids plus important que dans la métropole (17,3 % de l'emploi total contre 10,5 %), tout comme la construction, alors que les salariés du tertiaire, marchand ou non, sont présents en proportion moindre. L'emploi non salarié, y est aussi "relativement moins présent" que dans la métropole de Lyon "du fait de la prépondérance du tertiaire".

Même si les deux collectivités territoriales ont des disparités, le tertiaire marchand en hausse dans les deux territoires explique l'Insee. En effet en 2013 l'emploi total a progressé dans le Rhône (+ 2,1 %) comme dans la métropole de Lyon (+ 1,5 %). Du côté des emplois industriels, c'est le Rhône qui s'en sort mieux avec une progression de 1 % en 2013 quand ces emplois baissent partout ailleurs dans la région.

à lire également
Les candidats à l'élection à la Métropole de Lyon en 2020 sont désormais connus. Les 15 mars et 22 mars prochains, les habitants des 59 communes de la Métropole de Lyon vont voter pour élire leur maire mais donc aussi pour élire le président de la Métropole. Tous les candidats à cette élection sont désormais connus.
Faire défiler vers le haut