Salle de Cinéma

La région lyonnaise à l’honneur lors de la cérémonie des César 2020

La 45e cérémonie des César vendredi a été émaillée par plusieurs incidents liés aux 12 nominations du film de Roman Polanski, J’accuse. Plusieurs films, réalisés dans la région lyonnaise récompensés.

La cérémonie des César 2020 s’annonçait houleuse, ça n’a pas manqué. Des militantes féministes se sont rassemblées aux abords de la cérémonie pour manifester contre les 12 nominations du film de Roman Polanski, J’accuse. À l’intérieur, la maitresse de cérémonie, Florence Foresti, a pointé du doigt sans détour les nominations polémiques du film du réalisateur franco-polonais soupçonné de plusieurs viols, notamment sur des mineurs. Lorsqu’il a remporté le César du Meilleur réalisateur, l’actrice Adèle Haenel a quitté la salle Pleyel, hors d’elle, estimant que ce prix était une honte.

Pour Lyon, trois films réalisés ou prenant place dans la région ont été récompensés. Le film d’animation encensé par la presse J’ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin, a obtenu le César du Meilleur film d’animation. Il a été réalisé à Villeurbanne. Le film a également obtenu le César de la Meilleur musique.

L’actrice Anaïs Demoustier a remporté le César de la Meilleure actrice pour son rôle dans le film Alice et le Maire. Le film tourné en 2018 à Lyon raconte l’histoire d’un maire de Lyon usé par 30 ans de pouvoir, rappelant furieusement la réalité, au grand dam de Gérard Collomb. Pour terminer, l’acteur Swann Arlaud, remarqué dans le film Grâce à Dieu de François Ozon, portant sur l’affaire Preynat, a reçu le César du Meilleur acteur dans un second rôle.

à lire également
Salle de Cinéma
Comme les bars, comme les restaurants, comme les boîtes de nuit, elles sont fermées depuis mi-mars. Quand vont-elles pouvoir rouvrir, les salles de cinéma à Lyon ? Le gouvernement travaille sur une ouverture des salles "début juillet".
3 commentaires
  1. JANUS - 29 février 2020

    "La fille en feu" outrée. Demoustier (Alice et le maire) récompensée et J'accuse meilleur réalisateur. Les 2 derniers films sont excellents. Bien vu !

  2. raslebol69 - 29 février 2020

    La colère d'Adèle Haenel ne vient-elle pas aussi du fait qu'elle concourait pour le césar de la meilleure actrice et qu'elle ne l'a pas eu?

  3. JANUS - 4 mars 2020

    Avec Anconina et d'autres avant lui, Ardant, Huppert… c'est le monde artistique réel qui se réveille.
    A voir, J'accuse de Polanski et Alice et le maire avec Demoustier pour leurs qualités cinématographiques, loin des considérations médiatico-politiques, de la tyrannie des minorités victimisées et instrumentalisées !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut