Pollution Lyon double
© Tim Douet

La métropole de Lyon en alerte pollution à l'ozone

La métropole de Lyon vient d’être placée en alerte pollution niveau 1. Un dispositif qui comporte de nombreuses restrictions comme l’abaissement de 20km/h de la vitesse sur tous les axes routiers du département.

À la veille de l’énorme chassé-croisé estival sur les routes du Rhône, la métropole de Lyon vient d’être placée en alerte pollution niveau 1. En cause, un épisode de pollution estivale à l’ozone en cours dans le bassin Lyonnais et le nord Isère. “Le seuil d’alerte de niveau 1 étant franchi (seuil de 180 g/m3), le Préfet de la région Auvergne-Rhône- Alpes, Préfet du Rhône, a décidé de prendre un arrêté instituant une liste de mesures d’urgence pour répondre de manière spécifique à cet épisode et réduire les émissions de polluants”, écrit la préfecture. Les mesures ci-dessous prendront effet à partir de ce jour 17h00. Concernant l’abaissement temporaire de la vitesse elle prendra effet à ce samedi à 5h00 du matin

Les principales mesures

Mesures relatives au secteur agricole :

• pratique de l’écobuage interdite sur l’ensemble du département du Rhône ;

• le brûlage des sous-produits agricoles et forestiers est interdit sur l’ensemble du département (les éventuelles dérogations pour ces deux activités sont suspendues).

Mesures relatives au secteur industriel :

• réduction des émissions des établissements industriels.

Mesures relatives aux chantiers BTP et carrières :

• toute entreprise dont l’activité sur les chantiers est génératrice de poussières doit la réduire ;

• l’usage des engins de manutentions thermiques devra être limité au profit d’engins électriques ;

• l’usage des groupes électrogènes n’est autorisé que pour satisfaire l’alimentation électrique d’intérêts essentiels, notamment de sécurité.

Mesures relatives au secteur résidentiel :

• l’utilisation du bois ou de ses dérivés comme chauffage individuel d’appoint ou d’agrément est interdit ;

• la pratique du brûlage des déchets est totalement interdite.

Mesures relatives au secteur du transport :

• les contrôles de pollution des véhicules sont renforcés ;

• un abaissement temporaire de la vitesse de 20km/h est instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur ;

• les axes dont la vitesse autorisée est égale à 80 km/h seront limités à 70 km/h ;

• dans tous le département, les compétitions mécaniques sont interdites.

Mesures relatives aux spectacles pyrotechniques :

• les feux d’artifice sont interdits durant l’épisode de pollution.

Les personnes vulnérables et sensibles sont invitées à observer les recommandations sanitaires ci- après :

• éviter les activités physiques intenses ;

• reporter les activités qui demandent le plus d’effort ;

• s’éloigner des grands axes routiers aux périodes de pointe ;

• demander conseil en cas de gêne respiratoire ou cardiaque.

Et en règle générale :

• privilégier les sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;

• limiter les activités physiques intenses.

Pour connaître de manière exhaustive l’ensemble des mesures de l’arrêté préfectoral du 3 août 2018, consulter le site de la préfecture du Rhône à l’adresse suivante : http://www.rhone.gouv.fr/ Plus d’informations sur http://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr

à lire également
Le débat sur la subvention de 175 000 euros accordée à l’association ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a été l'occasion pour tous les groupes politiques de la métropole de mettre en avant leur ambition environnementale pour l'agglomération.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut