Cours d’appel de Lyon. @WilliamPham

La cour d'appel de Lyon confirme l'interdiction du Roundup Pro 360, à base de glyphosate

La cour administrative d’appel de Lyon a confirmé ce mardi l’annulation de la commercialisation du Roundup Pro 360. Ce produit, vendu par Monsanto, est un herbicide à base de glyphosate potentiellement cancérigène.

La cour administrative d’appel de Lyon a confirmé, dans son arrêt rendu le 29 juin, l'annulation de la mise sur le marché du Roundup Pro 360. Ce produit désherbant, commercialisé par l'entreprise Monsanto (devenue Bayer), contient notamment du glyphosate, une substance hautement toxique. "Un produit phytopharmaceutique qui méconnaît les exigences du principe de précaution ne peut bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché", indique l'arrêt.

Cette décision vient confirmer celle du tribunal administratif de Lyon en date de 2019. La justice avait alors annulé l’autorisation de mise sur le marché émise en mars 2017 par l’Anses (l‘Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Les juges estimaient que le produit devait "être considéré comme une substance dont le potentiel cancérogène pour l’être humain est supposé".  Suite à cette décision, la société Bayer Seeds et l'ANSES avaient décidé de faire appel du jugement.

Faire défiler vers le haut