Glen Millot
Capture d’écran

"La controverse est la base de développement de la science"

Comment traiter l'alerte de Jacques Testart, biologiste à l'origine du premier bébé éprouvette en 1982, qui dénonce aujourd'hui les risques eugéniques liés au tri sélectif des embryons pour la procréation médicalement assistée (PMA) ? Comment accueillir les études sur les risques de la consommation d'aspartame sur la santé ? Alors que le développement de la science passe par la controverse, Glen Millot, chargé du dossier alerte au sein de Sciences citoyennes, travaille avec de nombreuses associations pour qu'une maison des lanceurs d'alerte voit le jour en France. Rencontre pour le site lelanceur.fr, en marge du Forum des lanceurs d'alerte organisé au Mucem de Marseille.

Lire aussi : La protection des lanceurs d'alerte en débat
à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut