Commémoration génocide arménien © Frédéric Guignard-Perret

Képénékian félicite le nouveau Premier ministre arménien 

Georges Képénékian, maire de Lyon, a adressé ses félicitations le jeudi 9 mai à Nikol Pachinian, élu nouveau Premier ministre d’Arménie. 

L’Arménie était le théâtre depuis le mois d’avril d’un mouvement populaire sans précédent, surveillé de près par la communauté arménienne à Lyon. Ces soulèvements ont entrainé la démission en Arménie de l’ancien Premier ministre, Serge Sarkissian, le 23 avril dernier. Au lendemain des élections, Georges Képénékian a adressé un message de félicitations à Nikol Pachinian, le nouveau Premier ministre arménien, se réjouissant que “la jeunesse ait pu exprimer sa voix pour le futur de ce pays”. 

La coopération entre Lyon et Erevan réaffirmée 

Par ailleurs, le 19 avril dernier, la compagnie aérienne Armenia Air Company avait choisi la ville de Lyon pour sa première liaison vers la France, du fait de l’importante communauté arménienne vivant en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le maire de Lyon s’était alors félicité de cette nouvelle liaison, qui “permettra de favoriser les échanges à double sens entre Lyon et Erevan”. Dans son courrier adressé au nouveau Premier ministre arménien le jeudi 9 mai, Georges Képénékian a réaffirmé son souhait, en tant que maire de Lyon, “de poursuivre leur coopération”.

à lire également
Nathalie Perrin-Gilbert, à l’hôtel de ville de Lyon – novembre 2018 © Tim Douet
Gérard Collomb a fait l’impasse, comme depuis quatre ans, sur les vœux du 1er arrondissement. Un choix qui lui a permis de s’éviter une charge sévère contre son modèle lyonnais. Sur l’estrade, Nathalie Perrin-Gilbert, la maire de l’arrondissement, s’en est surtout servie pour présenter son contre-modèle : plus participatif, moins porté sur le béton et le marketing territorial.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut