Hugo Boucheron et Matthieu Androdias, champions olympiques de deux de couple en aviron, s’entraînent à Lyon (Photo by Charly TRIBALLEAU / AFP)

Jeux olympiques de Tokyo : le bilan des médailles lyonnaises

Les athlètes lyonnais et lyonnaises ont ramené plusieurs médailles, d'or, d'argent et de bronze. L'aviron lyonnais a particulièrement brillé.

Dimanche 8 août débute la soirée de clôture des Jeux olympiques à Tokyo. Treize athlètes lyonnais ont participé à cette compétition internationale, aux côtés d'autres Rhôdaniens et d'étudiants lyonnais. Lyon Capitale fait pour vous le bilan de ces Jeux pour les athlètes de la région lyonnaise.

L'aviron et l'escrime premier fournisseurs de médailles

Quatre athlètes venus de Lyon, deux hommes et deux femmes, qui s'entraînent au club d'aviron de Lyon, vont faire pleuvoir une pluie de médailles sur leur club. Hugo Boucheron et Matthieu Androdias ont remporté l'or, tandis que Claire Bové et Laura Tarantola ont remporté l'argent en deux de couple aviron.

La Lyonnaise Manon Brunet a elle aussi rapporté plusieurs médailles dans la capitale des Gaules. Une médaille d'argent du sabre par équipe et une médaille de bronze en sabre individuel. Lyon Capitale l'avait suivie lors de ses entraînements.

Lire aussi : Escrime : Manon Brunet, un espoir de médaille à Tokyo (reportage photo)

Très proche de Lyon, Florent Manaudou, nageur villeurbannais, revient avec une médaille en argent sur le 50m nage libre. Il avait remporté l'or aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Quelques déceptions pour les Lyonnais et Lyonnaises

La lanceuse de disque Mélina Robert-Michon, qui avait gagné la médaille d'argent en 2016 à Rio a été éliminée dès les qualifications. Tout comme le plongeur Matthieu Rosset, qui participait pour la troisième fois aux Jeux olympiques. Il s'entraîne à l'USOL Vaugneray dans le Rhône, tout comme Alexis Jandard, qui a aussi participé aux JO de Tokyo. Qualifié en demi-finale, il n'a pas réussi à s'imposer.

Le gymnaste Cyril Tommasone, qui concourrait en cheval d'arçon, une discipline particulièrement technique, a été éliminé lors des qualifications. Tout comme l'étudiante lyonnaise, Julia Chanourdie, qui concourrait en escalade, une discipline devenue olympique lors des JO de Tokyo. Floria Gueï, sélectionnée pour le 4x400m en équipe, s'est de son côté arrêtée en demi-finale.

Le skateur Aurélien Giraud, sur qui reposaient des chances de médaille, est revenu bredouille. Il s'est qualifié en finale mais a terminé à la 6ème place du classement. On aurait également pu espérer un beau parcours du côté du tennis féminin. Malheureusement, la joueuse Villeurbannaise Caroline Garcia a été éliminée au premier tour des JO de Tokyo par la Croate Donna Vekic.

Des médailles pour les joueurs et joueuses de clubs lyonnais

Première joueuse de sport collectif à remporter une médaille, Chloé Jacquet, joueuse au LOU rugby est revenu avec l'argent autour du cou en rugby à 7.

Une joueuse de l'OL Kadeisha Buchanan a remporté la médaille d'or avec l'équipe du Canada en football. Le pays nord-américain affrontait la Suède en finale et l'a emporté aux tirs au but. Une autre joueuse de l'OL, Catarina Macario, remporte le bronze de son côté avec l'équipe des États-Unis. Elle avait perdu contre sa coéquipière lyonnaise en demi-finale.

Du côté des basketteuses, Marine Johannès, Marine Fauthoux et Héléna Ciak, trois joueuses de l'ASVEL reviendront en France avec une médaille de bronze autour du cou, après une victoire contre la Serbie en petite finale. Match pendant lequel Marine Fauthoux a inscrit 12 points et Marine Johannès 10.

Le milieu défensif de l'OL, Bruno Guimarães, ramène une médaille d'or avec l'équipe du Brésil. Il a notamment inscrit un but aux pénaltys lors de la demi-finale qui l'opposait au Mexique.

Du 24 août au 5 septembre auront lieu les Jeux paralympiques, toujours à Tokyo. Là encore, cinq athlètes lyonnais sont attendus pour peut-être ramener des médailles à Lyon.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut