000_TS-Par8018402
REMY GABALDA / AFP

Hommage à Rémi Fraisse : heurts violents à Nantes et Toulouse

Les rassemblements en hommage à Rémi Fraisse ont dégénéré samedi à Toulouse et à Nantes. Bilan : au moins 8 blessés, dont 3 chez les policiers, et une trentaine d’interpellations.

Dans ces deux villes, ils étaient plusieurs centaines à défiler “contre les violences policières”. Certains manifestants auraient jeté des projectiles en direction des forces de l'ordre, lesquelles ont répondu à coups de gaz lacrymogènes. Ce dimanche matin : tags, vitrines cassées..., les dégâts sont importants.

Le collectif du Testet, qui lutte contre la construction du barrage à Sivens, où Rémi Fraisse a trouvé la mort, a condamné ces violences. "Une insulte à la mémoire de Rémi Fraisse", a de son côté réagi le Premier ministre, Manuel Valls.

1 commentaire
  1. Kasneh - lun 3 Nov 14 à 14 h 43

    Résultat de l'attitude des verts lorsqu'il était au gouvernement, mêlé aux altermondialistes et au black blocs. Inutile à C. Dufflot d'incriminer la présence d'ultra droites.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut