Illustration Homeopathie © Tim Douet

Homéopathie déremboursée ? Le cours en bourse de Boiron suspendu

Les laboratoires Boiron, basés à Lyon, ont annoncé la suspension de leur cours en bourse alors qu'un avis de la Commission de la transparence de la Haute autorité de santé devrait proposer le déremboursement de l'homéopathie du fait du “manque d'efficacité prouvée”.

Comme nous l'écrivions en septembre dernier, le ministère de la Santé prépare un possible déremboursement de l'homéopathie. L'exécutif souhaite s'appuyer sur l'avis de la Commission de la transparence de la Haute autorité de santé (HAS). Selon le journal Libération, la commission devrait s'orienter vers un déremboursement du fait du “manque d'efficacité prouvée”.

Cette information a suscité une réaction de Boiron et de deux autres laboratoires, Lehning et Weleda. Dans un communiqué de presse, ils ont dénoncé “une violation du secret de la procédure en cours remettant potentiellement en cause sa régularité”. Selon les trois laboratoires, cet avis de la HAS , qu'ils disent ne pas avoir reçu, “est protégé par la plus stricte confidentialité”.

La possible issue défavorable a conduit Boiron à annoncer “la suspension de son cours de bourse”. L'avis définitif de la HAS devrait être connu mi-juin. Depuis un an, l'action de Boiron a chuté de 42 %. En 2017, les Français ont dépensé 620 millions d'euros dans des produits homéopathiques, dont 340 millions sur prescriptions médicales selon une étude du cabinet OpenHealth reprise par l'AFP.

Homéopathie  : Boiron dans la tourmente

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut