Le nouveau TER Regio2N
© Camille Padilla

Hausse des tarifs SNCF : l'Adulst en colère

L'association de défense des usagers de la ligne Lyon/Saint-Etienne (Adulst) a exprimé sa colère dans un communiqué quant à la hausse du prix des billets au départ de la ville de Lyon.

Elle dénonce une hausse des tarifs qui pénalise les classes moyennes qui empruntent ce mode de transport en leurs rendant "inaccessible" financièrement. une augmentation dommageable selon Mathieu Gouttefangeas, porte-parole de l'association, "à l'heure du développement durable".

La hausse pour 2015 sera de l'ordre de 2.60 % selon la SNCF. Un peu moins que la hausse de l'année dernière à hauteur d'environ 3 %, mais qui va entraîner une augmentation de 20 à 60 centimes du prix des liaisons allers en seconde classe au départ de Lyon comme nous le notions il y a peu.

Une augmentation injustifiée ?

L'Adulst affirme que ce renchérissement justifié par "l'amélioration des services dans les gares et les trains" est surtout dû aux "errements de communication de la SNCF", rappelant la tristement célèbre parodie du site Youporn pour toucher un public jeune.

Mathieu Gouttefangeas juge l'augmentation "intolérable" au vu "des nombreuses grèves et perturbations connues de l'année 2014".

Il propose des pistes pour faire des économies comme : simplifier la grille tarifaire ou réduire une communication qu'il juge "à outrance" au niveau de l'affichage. " On aimerait plus de communication au micro sur l'état du trafic et moins de publicité affichée en gare" explique-t-il.

Le porte-parole de l'Adulst propose également de "limiter le nombre de train en attendant les travaux pour le nouveau quai à la gare Lyon Part-Dieu".

3 commentaires
  1. Gemini - 1 janvier 2015

    Ce doit bien être la première fois que l’ADULST ne dit pas que des ânneries. Cette augmentation bien au delà de l’inflation est totalement injustifiée : le service se dégrade toujours plus — moins de trains, moins de personnel, désertion humaine des gares, etc.—, tandis que la SNCF communique toujours plus sur du vent. Bref, au lieu de monter les prix, ils feraient mieux de supprimer leur budget communication qui ne fait que nous énerver, tant l’écart entre la com' et la réalité est grand.

  2. Fullwood - 2 janvier 2015

    C'est hallucinant ! Ma femme prends le train de Montluel à Lyon tous les jours depuis 2 ans pour se rendre à son job. Elle craque. Elle arrive parfois en pleurs. Son patron lui a déjà envoyé une lettre en recommandé pour lui reprocher ses retards (toujours dus à la SNCF) Depuis un an, au lieu de prendre le train qui lui permet théoriquement d'arriver à l'heure à son job, elle prends le précédent afin d'assurer le coup.

  3. Fullwood - 2 janvier 2015

    suite.... Je ne parle pas des trains annulés à la dernière minute, ou des erreurs du personnel: Oublie de s'arrêter dans un gare, annonce des gares avec un décalage. Pourquoi ne pas demander à changer la législation ? On paye pour un service, c'est à dire pour un voyage à une certaine heure. Si retard de plus de 10 minutes, c'est 10% du billet remboursé, etc. Le pire lors de la gréve de l'an dernier, c'est qu'ils ont eu le culot de contrôler les billets ! Ils n'ont honte de rien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut