Grève étudiante : Les profs de Lyon 2 emboîtent le pas

D'abord très divisés, ils sont parvenus à position commune (voir vidéo).Les plus radicaux trouvent la mobilisation des profs trop molle : " On a réussi à s'accorder sur une position commune mais maintenant il faut fixer des objectifs, des dates et prévoir des actions si le gouvernement ne réagit pas. " Une nouvelle réunion du personnel est prévue jeudi pour discuter des moyens d'action.

Au cours des débats, la présidence et les doyens ont été lé cible de critique. Les doyens de faculté ne représenteraient pas fidèlement la position des profs. L'AG n'a pas voté de mention sur ce point : " Mon doyen, si j'ai un problème, je le prend entre quatre yeux et je règle ça ! " explique Dominique Bourgain, professeur à l'Institut de la Communication. Un professeur dénonce l'hypocrisie du président de Lyon 2 : " Journès s'est opposé à la loi Pécresse au moment de la Conférence des Présidents d'Universités. Maintenant il file doux pour se faire bien voir du ministère. "

A.M.

à lire également
Etudiants de l’IAE (Lyon 3) en décembre 2018 © Tim Douet / Aperçu du tableau paru dans Lyon Capitale n°795
En matière de formations post-bac, l’insertion professionnelle fait office de juge de paix. Encore faut-il s’y retrouver sous le déluge de classements et l’avalanche de salons au cœur de l’angoisse de la période de candidature sur ParcourSup. Lyon Capitale fait le point sur les formations d’avenir, celles qui recruteront dans les dix années qui viennent.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut