stade
@DR

Grand Stade : Collomb et Aulas ne peuvent pas (encore) chanter victoire

Et si la neuvième enquête publique portant sur le projet de Grand stade de l'OL était négative ? Après le rendu, lundi 17 octobre, de l'avis favorable des commissaires enquêteurs sur huit enquêtes sur neuf, la question se pose toujours selon les opposants au projet. Explications.

N'a-t-on pas chanté Cocorico un peu tôt cette semaine à Lyon ? La Canol, association de plus d'un millier de contribuables du Grand Lyon, opposée à la construction du stade privé de l'OL, pose la question cette semaine. Son président, Michel Vergnaud, s'est ému en effet mercredi que responsables politiques, sportifs et médias lyonnais entonnent un peu trop vite le chant de la victoire de "MM. Collomb et Aulas" après les huit avis favorables rendus ce début semaine par les commissaires enquêteurs.

Un dernier avis attendu "mi-novembre"

"Nous venons d'avoir connaissance, sur le site de la préfecture du Rhône, des résultats de 8 enquêtes publiques concernant cette opération", écrivait Michel Vergnaud mercredi. Or il y avait 9 enquêtes publiques ... et personne ne fait état des résultats de cette 9ème enquête", s'étonnait-il.

Effectivement, une neuvième enquête publique lancée en même temps que les autres est toujours ouverte. Elle porte sur le permis de construire du stade des Lumières et ses conclusions seront rendues "mi-novembre" selon Pierre Crédoz, maire de Décines, la commune où doit être construit le futur stade de 60 000 places.

"Les commissaires enquêteurs prennent actuellement connaissance des résultats, des avis et des réserves, des 8 autres enquêtes. A partir de l'ensemble de ces avis portant sur les accès du Grand Stade, la révision du PLU et la ressource en eau, etc ; ils se forgeront un avis global sur le projet et rendront leur avis sur le permis de construire".

Le découpage des enquêtes publiques critiqué

Une méthode très critiquée par la Canol pour qui "le saucissonnement en 9 enquêtes, que nous avons dénoncé, permet en effet aux commissaires chargés des 8 enquêtes spécifiques, de ne voir qu'une partie du problème et donc de ne donner qu'un avis partiel. Il permet donc d'obtenir plus facilement 8 avis favorables (avec éventuellement des réserves)".

Dans ce contexte, la dernière enquête publique a-t-elle des chances de déboucher sur un avis négatif ? "Les commissaires enquêteurs travaillent en toute indépendance, mais si les huit premiers avis sont positifs, même s'il y a des réserves, il y a peu de chance pour que le dernier soit négatif", affirme Pierre Crédoz. Si réserves il y a, celles-ci seront "faciles à lever", comme celle portant sur l'emprise au sol du futur Grand Stade. Définie par un coefficient de 0,6 qui signifie que le périmètre du futur Grand Stade pourra être occupé par 60 % de bâti, y compris les terrain d'entrainement, le coefficient pourrait être ramené à 0,1 sur recommandation des commissaires enquêteurs "de façon à s'assurer de la vocation sportive des terrains d'entraînement", explique Pierre Crédoz.

En tout état de cause, tant que les résultats de la neuvième enquête publique ne sont pas connus "MM. Collomb et Aulas ne peuvent pas dire que les résultats de cette enquête sont tous favorables et qu'ils ont le feu vert de l'opinion publique" justifie la Canol.

Quand à Gérard Collomb, président du Grand Lyon, il nous a confié ce jeudi que "les opposants au projet avaient peu de chance de prospérer désormais". Les enquêtes publiques sécurisant selon lui le processus juridique du projet.

5 commentaires
  1. Collombitude - 20 octobre 2011

    De toute façon, Collomb s'en fout, du peuple, des commissaires et de leurs avis, une seule chose l'interesse, jouer au VIP,dans les loges des stades de footde son pot Jean Mimi. Une seule chose l'arrête, les tribunaux, donc tribunaux il y aura!

  2. Les Gones - 20 octobre 2011

    8 avis favorables avec de nombreuses réserves et de considérables recommandations... voila qui a permis aux promoteurs d'OL Land de crier victoire.Le déferlement médiatique sur ces avis a masqué toute analyse sur toutes les remarques formulées... qualifiées de 'BENIGNES' par Gérard Collomb... Mais à quoi servirait un parking aux Panettes si l'enquête sur le permis de construire est DEFAVORABLE ?

  3. guidoline - 20 octobre 2011

    Un excellent reportage d'Arte Radio sur les dessous du Grand Stade : http://www.arteradio.com/son.html?616001Franchement, même si Lyon Cap a plutôt bien couvert le sujet, c'est à ce jour la seule véritable enquête de fond sur les magouilles qu'il y a derrière ce projet. Fascinant et révoltant !

  4. FOurs - 22 octobre 2011

    ce qui m'étonne c'est quand je suis allé m'exprimer, il y avait déjà un cahier et 1/2 de rempli : ce que j'ai lu était 40/60% en défaveur. Certes il ne s'agissait que d'un bureau, mais je serais étonné que dans les autres bureaux il y ait eu 90% d'avis favorable !

  5. FOurs - 22 octobre 2011

    je suis allé au lien d'ARTE-radio indiqué ci-dessus : TB, pertinent, bien construit, édifiant et complet. A faire circuler....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut