bouchons

Gilets jaunes : premiers bouchons dans le Rhône

Alors que quelques dizaines de personnes sont mobilisés sur la place Bellecour à Lyon, les gilets jaunes ont lancés leurs premiers convois, à Meyzieu et sur l'autoroute A6 notamment.

Premières perturbations sur les routes rhodaniennes, ce samedi matin alors que c'est le grand jour pour la mobilisation des gilets jaunes. La situation est difficile à hauteur du péage de Villefranche, selon la gendarmerie, dans les deux sens de circulation. Peu avant 8h30, une opération escargot était en cours dans le sens Nord-Sud entre Belleville et Villefranche.

A Meyzieu un convoi a également pris la route, en direction de Rilleux-la-Pape puis du centre commercial de Beynost, dans l'Ain. Un autre groupe devrait bloquer l'accès au centre commercial de la Porte des Alpes. Des ralentissement sont déjà annoncés par la préfecture. Sur l'autoroute A7, des barrages sont en place en basse vallée du Rhône, à Bollène et Orange, dans le département du Vaucluse, notamment.

Les forces de l'ordre rappellent, à l'instar de la police du Rhône qu'elles doivent "continuer à porter aide et assistance malgré les actions prévues "Gilets Jaunes" sur le département du Rhône. Merci de faciliter les passages"

Les usagers sont invités à éviter les secteurs annoncés difficiles. Dans le cadre de la mobilisation "il est recommandé d'éviter en priorité les secteurs de Givors, Belleville, péage de Villefranche / Limas et Civrieux d'Azergues", prévenait la préfecture du Rhône, ce matin. Les autoroutes Vinci invitaient quant à eux les automobilistes à décaler leur trajet, dans la mesure du possible.

 

Mise à jour 10h15 : 

La gendarmerie du Rhône annonce un blocage dans le secteur de Vienne, en Isère, avec des répercussions sur Pont sur le Rhône et Saint Romain en Gal, et recommande d'éviter le secteur. La circulation est toujours très difficile dans le secteur de Villefranche-sur-Saône, sur l'A6. Les automobilistes sont invités à prendre leur mal en patience afin d'éviter les accidents, alors que l'on déplore déjà un mort dans la régionLa préfecture appelle à la prudence.

à lire également
Les automobilistes qui sont passés gratuitement à des péages tenus par les Gilets jaunes, notamment sur l'autoroute A7, pourraient recevoir prochainement une lettre de Vinci les invitant à payer. Le péage de Vienne près de Lyon est concerné par cette volonté. 
1 commentaire
  1. Flober - 17 novembre 2018

    J’aurais bien aimé que les gens se mobilisent autant pour obtenir des TER en nombre et qui soient à l’heure, tram-train Trevoux croix rousse etc .... il faudra bien laisser la voiture qui tue des milliers de gens et la Terre, mais il faut pour cela démultiplier les transports en communs.
    Les vélos électriques etc.... que les gens râlent par ce qu’ils ont du mal à se déplacer oui mais pour du collectif pas pour soi. Que l’essence augmente ok mais pour utiliser l’argent pour les TER et les bus et les vélos. Nous prenons le TER tous les matins par militantismes car il va falloir faire des sacrifices et oui c’est dur mais il faut nous aider en nous facilitant la tâche. On n’abandonne plus volontiers la voiture quand on a un autre choix. Et développer le covoiturage pour aller au boulot.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut