Marche pour le climat (© Antoine Sillières)

Gilets jaunes et verts à Lyon, la fin du monde rencontre la fin du mois

Entre 20.000 et 30.000 personnes manifestent à Lyon, ce samedi, dans le cadre de la Marche pour le climat, avec le soutiens de quelques centaines de Gielts jaunes.

"Fin du monde, fin du mois même combat". À l’image du demi-milliers de gilets jaunes venu bigarrer la foule de la Marche pour le climat, les revendications sociales ont convergé avec les revendications environnementales, ce samedi 16 mars, à Lyon. Alors que l’acte 18 de la mobilisation des Gilets jaunes est marquée par l’appel à manifester à Paris (lire ici), ceux restés à Lyon ont convergé en direction du parvis du palais de Justice, sur les quais de Saône, vers le rassemblement des Gilets verts de la Marche pour le climat. "Symboliquement le cortège est parti des marches de la Cour d’Appel en soutien aux 2 millions de signataires de l’Affaire du Siècle", qui prévoit d'attaquer l'Etat pour inaction climatique, on t précisé les organisateurs. Ils étaient plus de 20.000 à s'élancer en direction de l'hôtel de Métropole, 20, rue du Lac, dans le 3e arrondissement, selon les chiffres officiels. Les organisateurs avancent un nombre bien plus important, à 30.000 participants. Une vrai démonstration de force au lendemain d'une mobilisation lycéenne pour le climat qui avait réuni 12.000 personnes dans les rues de Lyon (lire ici).

"Plus chauds que le climat"

Marche pour le climat (© Antoine Sillières)

Familles et enfants ont pris la tête d'un cortège très hétérogène, avec des groupes de scouts ou de Gilets jaunes. Les vibrations des tambours et le soleil alimentant une ambiance bon enfant. Les traditionnels slogans ponctuent le tout, le fameux "On est plus chaud que le climat" étant repris comme un hymne. Les enfants sont nombreux. "C'est pas parce qu'on est petit qu'on va se laisser faire", avertit la pancarte de l'un d'entre eux. Les slogans aussi sont bigarrés, du retrait des pesticides, au veganisme en passant par le retrait du nucléaire et la critique du projet d'anneau des sciences ou de la vente des aéroports de Paris. Des slogans contre l'utilisation de la voiture n'empêchent pas de trouver des pancartes "fin du monde, fin du mois, même combat".

Convergence

Un peu plus tôt, des leaders des différents mouvement avaient pris la parole sur les marches des 24 colonnes. Les organisateurs de la marche pour le climat on remercié les Gilets jaunes de leur soutien. La marche contre les violences policières, qui s'était élancée de la place Guichard à 13 heures (lire ici) a rejoint une queue de cortège où l'on trouvait quelques manifestant encagoulés. Une vingtaine de motard fermaient la marche. La circulation est largement perturbée entre Perrache et Saint-Jean, alors que les quais de Saône sont fermés aux voiture de Saint-Jean à Saint-Paul.

à lire également
5 commentaires
  1. JANUS - 17 mars 2019

    MAINTENANT JE RECONNAIT LA LUCIDITE ET L'ABANDON DE POSTE DE L EX MINISTRE DE L INTERIEUR G. COLLOMB. "COURAGE FUYONS L HUBRIS"
    IL A EU RAISON ! PARFOIS IL Y A PLUS DE COURAGE DANS LA FUITE QUE DANS L' ARROGANCE DE LA REPUBLIQUE EN FUITE !

  2. Galapiat - 17 mars 2019

    socialo en fuite depuis toujours, la plus part on préférés REM au peuple

  3. Abolition_de_la_monnaie - 18 mars 2019

    Ce n'est pas un anneau des sciences, mais un "anneau de pollution" que les politiciens et autres représentants de l'ancien monde, veulent nous imposer.
    Curieusement, il n'est pas écrit que le slogan de ces manifs est aussi "changeons le système, pas le climat".
    C'est probablement parce que ce dernier fait plus peur aux puissants...

  4. Galapiat - 18 mars 2019

    Si tu avait deux sous de culture puisées ailleurs que dans les âneries officielles tu saurais que changer le climat est d'une présomption irréalisable, une arrogance coupables, c'est vouloir déclencher, arrêter, déclencher la pluie, le vent , etc pour faire court et simple, Le climat ce sont des CYCLES de millions d'années, ( Milankovitch--les cycles du climat )Werner Munter (L'arrogance Climatique) Prétendre le modifier en changeant la vieille Clio 1.2 D par une hybride électrique un piège à C.NS , mais pour certains bobos friqués ceci permet de se sentir mieux en allant glisser sur de la neige artificielle issue d'eau de fonte de glaciers stockée dans d'énormes réservoirs artificiels.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 18 mars 2019

      La prétention à changer le climat ?
      Mais c'est ce que font les automobilistes et tous ceux qui consomment du pétrole. Ce pétrole était dans la terre, et maintenant le CO2 et toutes les matières cancérigènes sont dans la nature. La pollution par les micro-plastiques est aussi un problème lié à l'utilisation de pétrole même si dans sa phase finale de fabrication, elle ne rejette pas de CO2. Mais avant, oui.
      .
      Vous vous abritez derrière "le changement du climat" a déjà eu lieu dans le passé de la terre, mais JAMAIS à cette vitesse et avec une espèce qui privilégie le fric et son bien-être à court terme, au reste. (seuls les super-volcans peuvent faire changer le climat mais après ça revient à la normale rapidement).
      .
      Tout ça pour continuer à utiliser votre voiture. Et inutile de dévier sur la voiture électrique, on sait que c'est une idiotie technologique anti-écologique de plus. Mais votre "crime" de participer à la pollution par l'utilisation de pétrole est bien là.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut