Gérard Collomb lors de l’inauguration d’un nouveau commissariat à La Rochelle
© Xavier LEOTY / AFP

Gérard Collomb : "deux attentats déjoués" en France depuis début 2018

Ce dimanche, Gérard Collomb a déclaré que deux projets d'attentats contre un "grand équipement sportif" et contre des militaires de l'opération "Sentinelle", ont été déjoués depuis le début de l'année.

"Depuis le 1er janvier, nous avons déjoué deux projets d'attentats, qui n'étaient pas encore totalement finalisés, mais où un certain nombre de gens étaient en train de vouloir commettre des attentats", a déclaré Gérard Collomb sur Europe 1. Des projets qui ont été stoppés dans le "sud et l'ouest" de la France ont précisé le ministre de l'Intérieur qui a expliqué que "la jeunesse était visée". L'ancien maire de Lyon a aussi assuré que les auteurs ont été emprisonnés : "c'est comme ça d'ailleurs qu'on a pu déjouer les projets d'attentats (…) Ce ne sont pas des fichés S mais des fichés FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, NdlR) ceux qui visent la radicalisation". En 2017, 20 attentats ont été déjoués en France. Lors de ses vœux en janvier dernier, Stéphane Bouillon, le préfet du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes avait précisé que 563 personnes sont suivies pour radicalisation dans le département. "Un chiffre stable par rapport aux années précédentes, car des personnes entrent et sortent de ce fichier", a précisé le préfet Bouillon.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut