Des voitures de nuit à Lyon
© Tim Douet

Fin du diesel à Lyon : la Métropole échange avec les habitants ce lundi soir sur la ZFE

D’ici 2026, les véhicules diesel ne devraient plus avoir leur place dans la Métropole de Lyon, dans le cadre de l’extension de la Zone à faibles émissions (ZFE). C’est en tout cas l’objectif affiché par la Métropole de Lyon, qui a lancé une grande concertation de 5 mois sur ce sujet avec les habitants. Une première réunion publique se déroule ce lundi 20 septembre.

Au mois de mars 2021, la Métropole de Lyon a voté la mise en place d'une Zone à faibles émissions (ZFE) plus stricte à partir de 2022 pour les véhicules particuliers Crit'Air 5 et non-classés. Une large concertation est engagée, depuis le 3 septembre et jusqu'en février, pour déterminer le calendrier de la sortie du diesel et des véhicules Crit'Air 4, 3 et 2 d'ici 2026.

Ce lundi soir, les services de la Métropole tiendront une première réunion publique, en visio-conférence, avec les habitants du territoire. Elle "portera sur la pollution de l'air et ses effets, la situation à Lyon, l'action de la Métropole pour y remédier, le projet de ZFE comme levier d'intervention sur le trafic routier et les modalités de la concertation". Le président de la Métropole ainsi que deux de ses vice-présidents doivent y participer aux côtés d’autres intervenants. 

Cinq mois de concertation autour de 4 axes

La concertation lancée le 3 septembre, dans laquelle s’inscrit cette réunion, devra également permettre de déterminer le périmètre de cette ZFE qui ne comprend actuellement que les villes de Lyon, Villeurbanne, Caluire-et-Cuire, ainsi qu’une partie de Bron et de Vénissieux. Pour l’heure, 1300 personnes y participent, si vous souhaitez rejoindre la concertation cela se passe par ici.

Les quatre axes majeurs qui seront abordés lors de cette concertation de 5 mois sont les suivants :

  • la sortie du diesel, quand ?
  • le périmètre de la ZFE va-t-il être agrandi ?
  • quelles mesures d'accompagnement ?
  • quelles mesures de dérogation ?

Si l’objectif affiché par la collectivité territoriale est respecté, dans 5 ans, seulement 25 % des véhicules qui circulent actuellement dans la Métropole de Lyon pourront rouler en 2026. Jusqu’à présent, les débats sur le sujet sont vifs, animés et divisent alors qu’ils mettent en balance la nécessaire réduction de la pollution dans l’agglomération, l'efficacité de la ZFE mais surtout son acceptabilité sociale.

Pour participer à la réunion publique de ce soir, il faut suivre le lien suivant : grandlyon.com/concertationzfe.

Lyon Capitale a déjà consacré de nombreux articles au sujet de la ZFE :

(Vidéo) "Supprimer la circulation des véhicules diesels partout où c'est possible", martèle Jean-Charles Kohlhaas

Fin du diesel à Lyon d'ici 2026 : une concertation de 5 mois pour déterminer le calendrier de sortie, le périmètre d'interdiction et les mesures d'accompagnement

- Fin du diesel à Lyon : débats vifs à la métropole autour de l'extension de la ZFE

- Lyon - ZFE : Peut-on encore revendre son véhicule diesel ?

- Zone à faibles émissions à Lyon : une baguette pas si magique contre la pollution

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut