neige
© Robin Favier

Fin de la neige, bonjour la galère !

neige ()

© Robin Favier

EN DIRECT - Si les précipitations faiblissent, les difficultés perdurent dans l'agglomération. Ce mercredi matin, aucun bus ne roule et aucun avion n'atterrit mais la moitié des TER circulent ainsi que la totalité des métros. Et sur les routes, les autos avancent au pas. (actualisé à 12h40)

C'est la fin de l'épisode neigeux : les flocons seront de plus en plus rares à tomber sur l'agglomération. Place à un temps couvert, bas. Le manteau blanc s'établit entre 20 et 30 cm sur l'agglomération. Météo France a relevé 20 cm à Lyon, 25 cm à St-Exupéry, 28 cm dans le Nord Isère, 29 cm à St-Genis-Laval. Fait nouveau : les températures vont plonger dans les heures qui viennent. Météo France prévoit -3° à -5°C au cours de la nuit prochaine, à condition que le ciel reste couvert. Mais il n'est pas exclu que le temps se découvre et, dans ce cas, Lyon se réveillerait avec des températures encore plus basses, -7 à -8°C. Et encore - 10° à - 11° est-il envisagé dans la nuit de vendredi à samedi. Voilà qui va provoquer de forts problèmes de verglas, certains traitements de dégel résistant au grand froid.

Les métros en fréquence maximum

Les galères vont donc continuer. Ce mercredi en début d'après-midi, 31 lignes de bus circulaient normalement l'agglomération, d'autres partiellement, mais la majorité restaient à quai (lire ici). Les métros et funiculaires fonctionnaient plus qu'à l'accoutumée, à la même fréquence qu'en heures de pointe. Une mesure exceptionnelle destinée à absorber le surcroît de voyageurs. Les trams roulent partiellement, excepté T3 à plein régime. Côté SNCF, 70 % des TER sont annoncés pour ce jeudi et 90 % des TGV. "On est obligé de baisser la vitesse des trains pour éviter que les blocs de neige ou de glace poussés par les motrices ne fassent de dégâts. Cela nous oblige à mettre moins de trains sur les voies", nous indiquait-on à la communication de la SNCF.

neige ()

© Robin Favier

30 % des vols annulés à Saint-Exupéry

Les pistes de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sont déneigées et ouvertes au trafic. Toutefois, les importantes chutes de neige et le brouillard ont nécessité le passage en LVP (Procédure de faible visibilité) jusqu’à midi. Cette procédure empêche tout atterrissage et laisse les décollages à l’appréciation des pilotes. Conséquence : aucun avion n'atterrit jusqu'à midi et 116 vols étaient annulés à la mi journée, 30 % du trafic journalier.

Circulation très difficile sur les voies routières

Reste le problème des voies routières. La circulation dans le Grand Lyon est très difficile. Il est conseillé d'éviter tout déplacement en voiture, et à ceux qui empruntent malgré tout les routes, ils sont invités à se pourvoir en équipements adéquats (pneus neige, chaînes). La collecte des déchets ménagers sera fortement perturbée ce 1er décembre et les poids lourds et les transports scolaires sont interdits ce jour. La direction interrégionale des routes qui travaille d'arrache-pied depuis mercredi espère permettre de rouvrir le trafic des poids lourds en début d'après-midi. D'ici là, pour éviter tout accident et fluidifier le trafic, près de 7200 poids lourds sont stationnés sur les régions Rhône-Alpes et Auvergne et dans les départements limitrophes.

Ce matin, le principal embouteillage avait lieu sur l'autoroute A47 dans le sens Saint-Etienne, Lyon, où 3 à 4 kilomètres de bouchons étaient signalés entre Givors et Rive-de-Giers. Ailleurs, on roulait au pas, à 30 ou 40 km/h sur l'A46, l'A7 et l'A6 ou une voie seulement de circulation était praticable. A signaler, 4 km de retenue entre Ternay et Reventin sur l'A7 en direction du sud.

Déneigement : 350 agents et 93 véhicules en action

Le salage des secteurs sensibles et des lignes fortes de bus s'est poursuivi toute la nuit dans le Grand Lyon, il était toujours en cours à 11h. 350 agents sont mobilisés depuis hier et 93 véhicules. Pour faciliter le travail des équipes de déneigement, les usagers sont invités à laisser la priorité aux engins de déneigement mais aussi à reporter leurs déplacements en voiture vers les transports en commun.
 
Pour l'information sur les conditions de circulation, le Grand Lyon conseille de contacter Info trafic au 0800 15 30 50 et de suivre l'information trafic transmise sur les radios locales et les panneaux à messages variables.

Le maire de Lyon et président du Grand Lyon, Gérard Collomb, responsable de l'entretien de la voirie de l'agglomération fera une communication à 14h30 sur le travail des agents du Grand-Lyon.

8 commentaires
  1. lucas - 1 décembre 2010

    C'est tout bonnement scandaleux que les TCL aient préféré choisir de bloquer TOUTES les lignes de bus. On nous fait certainement croire que c'est à cause des salariés qui ne parviennent pas à rejoindre leurs bus. Dites-moi ce qu'ils font, le reste de l'année? ah oui ils sont en grève!!! et, chose étrange, toutes les dessertes d'EUREXPO, elles, fonctionnent! mais pour qui nous prend-on??? et vous, journalistes, plutôt que de nous pondre des articles sur les trains qui arrivent à l'heure (j'ai cru rêver en lisant celui sur le fait que les métros fonctionnent à 100%), en vous y mettant à 2, en plus, pour faire un aussi mauvais boulot et ne pas enquêter plus sérieusement sur les raisons de ce blocage, vous feriez mieux d'arrêter de nous prendre aussi pour des gogos! Vous vous faites les complices d'une organisation désastreuse! car oui les TCL auraient pu prévoir, ainsi que la Ville et la DDE. Mais on nous explique que TOUS les conducteurs de bus n'ont pas pu rejoindre leurs dépôts? sur TOUTES les lignes? vous n'avez pas franchement l'impression d'un foutage de gueule permanent avec les TCL? ça n'empêche pas le SYTRAL d'augmenter tous les ans les abonnements et le prix des tickets. COMMENT FONT ILS DANS LES PAYS NORDIQUES? je doute qu'ils lisent LYON CAPITALE mais ça les ferait bien marrer, comme au Canada, d'ailleurs. Pitoyable ville de Lyon!

  2. Yvan, de Lyon - 1 décembre 2010

    Ce foutoir est scandaleux !Après coup, les soit disant décideurs 'politiques', vont abreuver les esprits faibles, par médias interposé, d'explications, justifications et gratification pour les agents de la voirie...Reste que les services de la voirie, étaient absent avant et pendant les chutes de neige, comme l'a constaté la majorité des personnes coincées !

  3. divers - 1 décembre 2010

    Lucas ce n'est ni la DDDE ni la ville qui gérent les TCL mais une entreprise privée.Yvan: quelle haine de ces pauvres fonctionnaires territoriaux. Gérer la plus grande juste de neige depuis 1952 n'est pas facile.

  4. Yvan, de Lyon - 1 décembre 2010

    ' divers':Face aux évènements, je comprend votre soucis partisan de désinformation.Votre posture est tellement caricaturale, qu'elle en est triste et fait surgir en moi, un sentiment de pitié.En revanche, ce n'est pas la première fois que je vous invite à rester silencieux et respecter mes commentaires. D'autant plus que, vous ne savez que les déformer !Pour moi, ce ne sont pas les agents dans leur globalité qui sont en question. C'est un système, dans la prise de décision, qui est la cause de tous ces dysfonctionnements.Je vous invite une dernière fois, a faire comme moi. Rester silencieux face aux commentaires, même s'il ne vous plaisent pas.

  5. Sphinx03 - 1 décembre 2010

    @lucas,Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable. Nous ne somme pas un pays nordique et il ne serait pas raisonnable d'équiper Lyon de la même manière qu'Helsinki alors que cette ville a peut-être de la neige la moitié de l'année. A Lyon il neige tout au plus une quinzaine de jours par an.

  6. divers - 1 décembre 2010

    Yvan, je ne suis pas plus partisan que vous et je me moque de vos demandes de censures. Nous sommes à un record de neige depuis 1952 et j'ai vu les services avoir fort à faire dans un moment très dur. J'ai vu aussi des gens passer leur journée à déneiger pendant que vous exprimiez votre haine au chaud sur ce forum. Ce n'est pas une question de droite ou gauche, la neige a ennuyé les villes de gauche comme celles de droite. Ne rien faire et adopter une posture méprisante contre des bénévoles, des militaires et de modestes cantonniers, c'est nul.

  7. jerome manin - 1 décembre 2010

    Il ne serait pas absurde d'équiper Lyon d'une gouvernance qui ne se limite pas aux service de communication divers.

  8. Lucas le vrai - 2 décembre 2010

    Cher 'Lucas', si tu dois utiliser ton prénom un peu partout, merci de ne pas utiliser le même prénom que moi pour raconter autant de c... bétises ! Ca me porte préjudice après.Merci.

  9. fetard - 2 décembre 2010

    Lucas (le premier, pas celui des miaous) : Prenons l'exemple du Canada, qui se tape 3 mois de neige.Donc : 1 - Quand il y a 30cm de neige, un bus canadien ne roule pas 2 - Oui, ils déneigent plus régulièrement parce qu'ayant 30cm de neige (au minimum) pendant plusieurs mois, ils ont donc le matériel nécessaire, en quantité et bien réparti sur le territoire 3 - Les Canadiens ne râlent pas comme leurs cousins français quand il neige : ils marchent ou prennent leur mal en patience.Alors, après, que les TCL soient toujours en grève et augmentent leurs tarifs, c'est un autre problème, mais clairement, faudrait arrêter de se plaindre pour UN jour sans bus (en sachant que le métro fonctionnait)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut