Vallée de la chimie
Vallée de la Chimie, Sud de Lyon.

Extension de Daikin au sud de Lyon : pas de "rejets de PFAS dans l'eau" assure la préfecture du Rhône

Le maire d'Oullins-Pierre-Bénite a demandé à la préfecture du Rhône de reconsidérer l'autorisation accordée à Daikin pour un projet d'extension d'une usine utilisant des PFAS. La préfecture du Rhône dénonce des "effets médiatiques".

Dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi soir, la préfecture du Rhône assure que le projet d'extension de l'usine de l'industriel Daikin à Oullins-Pierre-Bénite "ne conduit pas à des rejets de PFAS dans l'eau". Les services de l'Etat déplorent les "effets médiatiques" du maire Les Républicains de la commune récemment créée, Jérôme Moroge qui indiquait dans un communiqué diffusé quelques heures plus tôt avoir demandé à la préfecture de requalifier l'extension de Daikin comme une "modification substantielle", ce qui entraînerait automatiquement une nouvelle autorisation environnementale.

Lire aussi : PFAS : le maire d'Oullins-Pierre Bénite demande à la préfecture de revenir sur l'extension de l'usine Daikin

L'édile qui avait pourtant accordé le permis de construire nécessaire à cette extension en mars 2021 estime que "la situation a drastiquement changé et exige une réévaluation urgente" et d'ajouter : "Les rejets atmosphériques de PFAS, même limités, doivent être évalués dans le contexte d'une contamination historique déjà préoccupante. L'absence d'une nouvelle étude d'impact et d'une enquête publique est incompréhensible."

Les PFAS ?
Les "PFAS" (famille composée de plus de 4 700 molécules de synthèse) sont produits par l'homme depuis les années 40. Leurs propriétés physico-chimiques (résistantes aux chaleurs intenses ou aux acides, à l’eau et aux graisses…) expliquent leur présence dans un grand nombre de produits de consommation courante et applications industrielles.
Le fait qu'ils soient très largement utilisés ( textiles, emballages alimentaires, cosmétiques, poêles anti-adhésives, mousses anti-incendie, imperméabilisants, cires à parquet, vernis et peintures, etc.), en plus de leur faible dégradation, rend ces substances omniprésentes dans l’environnement, notamment dans les cours d’eau. On parle de "polluants éternels" car ils peuvent rester dans l’environnement des décennies, voire des siècles. Le Rhône, de l'aval de Lyon jusqu'à la Méditerranée, est particulièrement touché.
Selon la littérature scientifique existante, les perfluorés favoriseraient les cancers chez l’homme et les défauts de défense immunitaire des enfants.

"Le maire d'Oullins-Pierre-Bénite semble découvrir ce jour le projet [...] dont la situation a pourtant été discutée, à l'initiative de la préfecture, à l'occasion de douze comités de suivi de la pollution des perfluorés dans la région lyonnaise", assure de son côté la préfecture du Rhône. Les services de l'Etat indiquent par ailleurs avoir pris un arrêté le 1er février 2024 pour encadrer cette nouvelle installation.

Il impose notamment une surveillance obligatoire de l'absence totale de rejets de PFAS dans l'eau ou encore "une étude vérifiant l'absence d'impact sanitaire et environnemental". "Au nom du principe de précaution, les exigences imposées aux industriels sont bien supérieures à celles de la règlementation nationale et européenne", assure la préfecture du Rhône.

Lire aussi : 

Le président écologiste de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, avait de son côté déploré dans nos colonnes la mise en œuvre de ce projet d'extension. "Quand on découvre que Daikin a augmenté sa production et ses rejets de PFAS dans l'air sans mettre de filtration en place, ce n'est pas acceptable (à Pierre-Bénite, Daikin vient de créer une nouvelle unité de production de polymères utilisant des PFAS, Ndlr). C'est peut être règlementaire mais ce n'est pas acceptable. C'est là que l'on voit que le cadre règlementaire n'est pas au niveau", avait-il lancé alors qu'il revenait sur la procédure judiciaire engagée par sa collectivité contre Arkema et Daikin.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut