Avocats © UJA LYON

État d'urgence : les avocats lyonnais créent un “Observatoire des libertés publiques”

Pour veiller à la préservation de l'État de droit durant l’État d’urgence sanitaire, les avocats du barreau de Lyon ont décidé de créer un “Observatoire local des libertés publiques en période d’état d’urgence sanitaire”.

Réuni en sa séance dématérialisée le 13 mai dernier, sous la présidence de du bâtonnier Serge Deygas et de la vice-bâtonnière Joëlle Forest-Chalvin le Conseil de l'ordre des avocats du Barreau de Lyon a adopté une motion “appelant à la vigilance et à la mobilisation contre les mesures attentatoires aux droits et libertés durant l’état d’urgence sanitaire”.

Dans un texte rédigé sous la forme d'une décision de justice, les avocats lyonnais ont déploré “que, dans la période inédite qui s’ouvre avec le déconfinement, l’exécutif ait décidé de proroger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet 2020” et s'inquiètent “de ce que le maintien de cet état d’exception, associé à un fonctionnement en mode dégradé de l’institution judiciaire, puisse permettre de voir se pérenniser les mesures autoritaires mises en œuvre à ce jour”. Par ailleurs, le Barreau, “s'alarme que le gouvernement français, à la faveur de la crise sanitaire actuelle, puisse s’engager dans diverses expérimentations attentatoires aux libertés fondamentales (extension des personnes habilitées à constater les infractions, constitution d’un nouveau fichier de suivi des malades, traçage numérique de la population concernée)”. 

Les avocats lyonnais ont par ailleurs décidé de créer un “Observatoire local des libertés publiques en période d’état d’urgence sanitaire” réunissant universitaires, professionnels de santé et organisations de défense des droits humains, pour “veiller à préserver les fondements de notre État de droit, y compris en période d’exception.”

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut