Élections législatives : Lutte ouvrière se lance sans le Front populaire dans le Rhône

Le parti Lutte ouvrière annonce ce jeudi ne pas rejoindre l’union de gauche Front populaire et investit un candidat chacune des 14 circonscriptions du Rhône. 

Ce jeudi, dans un communiqué, le parti Lutte ouvrière annonce investir un candidat dans chacune des 14 circonscriptions du Rhône, tous de la société civile, indépendamment de l’union de gauche Front populaire (LFI, PS, EELV, PCF, NPA). 

Lire aussi : Législatives dans le Rhône : les candidats dans votre circonscription

"Pas question de soutenir l’accord des partis de gauche"

Après les élections européennes qui ont vu le Rassemblement national obtenir un résultat historique avec plus de 30 %, le "camp des travailleurs" assure que la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron et la possibilité de voir Jordan Bardella être Premier ministre "prouve que les deux sont parfaitement compatibles." Lutte ouvrière exprime par ailleurs son "opposition à tous les politiciens qui savent nous promettre monts et merveilles mais sont tous des laquais de la bourgeoisie", tacle-t-il. 

Un rejet qui s’étend jusqu’à gauche puisque le parti déclare qu’il n’est "pas question pour (eux) de soutenir l’accord électoral entre les partis de gauche qui sert avant tout à désigner un ennemi unique pour éviter d’expliquer pourquoi ils ont perdu tant de voix dans la classe ouvrière." Avec ces élections législatives anticipées, Lutte ouvrière veut remettre le pouvoir d’achat au centre des discussions et "imposer l’indexation des salaires et des pensions sur les prix, pour pouvoir vivre et non survivre."

Lire aussi : Hubert Julien-Laferrière, député de la 2e circonscription du Rhône, quitte la politique

Les candidats déclarés dans les 14 circonscriptions 

1ere circonscription : 

  • Thomas Rudigoz (LREM)
  • Laurent Mouton (RN) 
  • Jim Bugni (Lutte ouvrière) 

2e circonscription : 

  • Nathalie Perrin-Gilbert (Lyon en commun – Gauche)
  • Jean-Christophe Vincent (Parti Socialiste)
  • Loïc Terrenes (LREM)
  • Anaëlle Bisleau (RN)
  • Delphine Friday (Lutte ouvrière) 

3e circonscription :

  • Béatrice de Montille (Les Républicains)
  • Marie-Charlotte Garin (EELV)
  • Clotilde Morin (RN)
  • Jean-Noël Dudukdjian (Lutte ouvrière) 

4e circonscription : 

  • Anne Brugnera (Renaissance)
  • Yannick Chaumont (RN)
  • Coralie Laurent (Lutte ouvrière) 

5e circonscription :

  • Sasha Bitoum (RN)
  • Hélène Rivière (Lutte ouvrière) `

6e circonscription :

  • Gabriel Amard (LFI)
  • Délia Agus (RN)
  • Nadia Bouhami (Lutte ouvrière) 

7e circonscription : 

  • Alexandre Vincendet (Horizons)
  • Cédric Pignal (RN)
  • Thomas Spreux (Lutte ouvrière) 

8e circonscription : 

  • Jonathan Géry (RN)
  • Tristan Teyssier (Lutte ouvrière) 

9e circonscription :

  • Chantal Helly (Lutte ouvrière) 

10e circonscription : 

  • Thomas Gassilloud (LREM)
  • David Hornus (sans étiquette)
  • Cécile Patout (RN)
  • Gilles Bompard (Lutte ouvrière) 

11e circonscription : 

  • Jean-Luc Fugit (LREM) 
  • Isabelle Browning (Lutte ouvrière) 

12e circonscription : 

  • Cyrille Isaac-Sibille (MoDem - Renaissance)
  • Clémence Luisier (RN)
  • Cécile Faurite (Lutte ouvrière) 

13e circonscription :

  • Sarah Tanzilli (LREM)
  • Tiffany Joncour (RN)
  • Michel Piot (Lutte ouvrière) 

14e circonscription : 

  • Cédric Mermet (RN)
  • Olivier Minoux (Lutte ouvrière) 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut