Dissolution du Bastion social : Rudigoz se félicite de l'annonce de Macron

Le député du Rhône a salué l'annonce d'Emmanuel Macron qui souhaite la dissolution du Bastion social, un groupuscule d'extrême droite implanté à Lyon.

Thomas Rudigoz, qui en octobre dernier avait consigné avec 73 parlementaires un appel au Premier ministre pour dissoudre le Bastion social en utilisant l’article L212-1 du Code de la Sécurité intérieure, s'est félicité de l'annonce d'Emmanuel Macron qui a demandé la dissolution du groupuscule d'extrême droite.

Le Président de la République a annoncé hier soir lors du dîner du Crif à Paris avoir demandé au Ministre de l’Intérieur d'engager des procédures visant à dissoudre des associations ou groupements qui par leur comportement nourrissent la haine, promeuvent la discrimination ou appellent à l'action violente. Nous retrouvons là chaque élément caractéristique de l’action du Bastion social, créé à Lyon en mai 2017, et présent dans de nombreuses villes de France”, a déclaré Thomas Rudigoz dans un communiqué consigné par Thierry Michels et Patrick Mignola.

Lyon  : Emmanuel Macron demande la dissolution du Bastion social

à lire également
vue de Lyon la nuit
Histoire de Lyon - En matière de patrimoine, Lyon a ses incontournables, mais aussi quelques mystères qui ont disparu avec le temps. Découvrez cinq secrets oubliés du patrimoine lyonnais. Certains monuments ne se visiteront pas durant les journées du patrimoine à Lyon, oubliés, détruits, ou tout simplement jamais réalisés. Découvrez ces cinq secrets du patrimoine […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut