Gare SNCF TER Lyon TGV

Des prix plafonds et une seule carte Avantage, les nouveautés dévoilées par la SNCF

La SNCF a annoncé, mardi 1er juin, une réforme de son offre qui doit inciter les Français à reprendre le train. Au menu, une nouvelle carte de réduction accessible pour tous ou encore la mise en place d’un plafond tarifaire sur les trajets. 

La nouvelle gamme tarifaire dévoilée, mardi 1er juin, par la SNCF doit permettre de "simplifier l’offre" proposée sur les TGV et les trains Intercités, mais aussi "garantir" aux voyageurs "des prix bas". C’est en substance ce qu’a déclaré, hier, le président de la compagnie ferroviaire Jean-Pierre Farandou, qui veut "décoller le sparadrap qui s’installait du TGV cher", rapporte l’AFP.

Une carte unique 

Pour cela, plusieurs mesures ont été annoncée avec notamment la mise en place, mardi, d’une unique carte avantage, qui voit les différentes  cartes de réduction jusqu’ici proposées (famille, senior, jeune et week-end) fusionner. Commercialisée au prix de 49 euros, comme ses aînées, cette nouvelle carte offrira toujours 30 % de réduction à ses détenteurs et sera accessible pour tous, sous certaines conditions. Ainsi, les adultes de 28 à 59 ans ne pourront pas en profiter en semaine, sauf s’ils ont des enfants avec eux ou s’ils prennent un retour après le week-end.

Des prix plafonds

En parallèle, la SNCF a également mis en place des prix plafonds sur ses trajets en train. Une fois la réduction appliquée, un trajet de moins d’1h30 en seconde classe ne coûtera pas plus de 39 euros, ce plafond est porté à 59 euros pour les trajets entre une heure et demie et trois heures puis à 79 euros au-delà. 

Une carte "TGV max" pour les seniors

Enfin, la compagnie ferroviaire annonce pour le 17 juin une simplification de sa grille tarifaire avec la fin des "tarifs un peu exotiques", qui voyaient parfois des billets en première classe être moins chers qu’en seconde classe. Héritage de la crise sanitaire, le système de remboursement des billets jusqu’à trois jours avant le départ sera quant à lui pérennisé. Puis, à la rentrée, c’est un abonnement annuel réservé au télétravail qui verra le jour, pour ceux qui ne voyageraient plus que deux ou trois fois par semaine, précise l’AFP. Avant que l’année prochaine, une formule, ressemblant au système du "TGV max", soit mise en place pour permettre aux seniors de se déplacer sans limitation en TGV du lundi au vendredi, pour 79 euros par mois. 

Lire aussi : Lyon : la SNCF casse les prix et met en vente 5 millions de billets à 39€ pour l’été

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut