Les militants ce matin devant le siège de Total. Crédits : Youth For the Climate Lyon

Des militants écologistes bloquent les locaux de Total Energies à Lyon

Des activistes du collectif Youth for Climate Lyon ont bloqué ce vendredi 23 septembre les locaux lyonnais de Total Marketing. Ils invitaient les cadres à quitter la compagnie pétrolière.

“Aux cadres de Total : vous êtes les troupes de la machine de guerre climatique. Démissionnez !” C'est en ces termes qu'une douzaine de militants du mouvements Youth for Climate ont interpellé ce matin, entre 8 et 9h, les salariés de Total arrivant sur leur lieu de travail. Sans bloquer réellement l'accès au bâtiment, les activistes ont fait le pied de grue devant les locaux lyonnais de l'entreprise, situés à la Cité internationale dans le 6e arrondissement. Dénonçant notamment “le projet de forages et d'oléoduc pétrolier EACOP en Afrique de l'Ouest” le collectif souhaitait cibler les cadres du groupe qui, “contrairement aux travailleurs spécialisés pourraient choisir de travailler ailleurs et font sciemment le choix de continuer à travailler dans de une entreprise comme Total”. “Ils ont les compétences et l'expérience pour se replacer ailleurs” juge Camille, membre du collectif.

D'autres actions prévues ce weekend

L'action a suscité “quelques échanges” même si, ironise le militant, “bizarrement, quatre des cinq étages du bâtiment sont occupés par Total mais la plupart des salariés qui entraient affirmaient ne pas y travailler”. “Certaines personnes ne comprenaient pas notre action et défendaient leur entreprise”, une attitude que le jeune homme impute à une communication efficace de Total Energies sur ses branches renouvelables. “Cela permet aux cadres de se dire que leur entreprise n'est pas si mauvaise”.

L'action s'inscrit dans une série de mobilisations prévues ce vendredi et samedi 24 septembre : ce soir, un événement “en coordination avec Extinction Rébellion Lyon et les Gilets jaunes” pour critiquer “TotalEnergies, ses projets et les superprofits engendrés par l'entreprise”.

Une autre action de tractage est prévue samedi après-midi place Bellecour, dont l'objectif est de sensibiliser les passants à la contribution des banques au financement des énergies fossiles.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut