Des chercheurs de Lyon découvrent quand les chiens ont été domestiqués

Des chercheurs lyonnais de l'ENS de Lyon et du CNRS viennent de faire une découverte d'ampleur sur l'origine de la domestication des chiens en Europe.

Quand le chien est-il devenu le meilleur ami de l'homme ? Des chercheurs du CNRS et de l’ENS de Lyon viennent de publier leurs travaux dans la revue Science sur les mystères de l'origine de la domestication des chiens. Une découverte d'ampleur à rebours de ce qui se disait jusque-là. En collaboration avec l'université anglaise d'Oxford, ils ont répondu à la question : quand et où le chien est-il devenu le meilleur ami de l'homme ?

Selon leurs travaux, les chiens ont également été domestiqués en Europe il y a au moins 15 000 ans "alors que jusqu'à présent tout le monde pensait qu'il n'y avait qu'une seule origine de la domestication des chiens qui était en Asie de l'Est il y a 12 500 ans" explique Catherine Hänni, paléo-généticienne au CNRS/ENS de Lyon. Deux domestications bien distinctes à partir de loup qui ont fini par se croiser au cours des 5e et 4e millénaires avant notre ère. "Les chiens ont migré d'est en ouest probablement avec les migrations humaines, effaçant la domestication locale des chiens d'Europe peut-être aussi par la sélection de l'homme", explique la chercheuse. La diversité des chiens actuels est le fruit de ces mouvements.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont mené un travail considérable sur l’analyse de l'ADN d'ossements anciens. Aujourd'hui, ils vont continuer leur recherche sur ces chiens originaires d'Europe. "Par exemple sur la couleur de leur pelage ou d'autres caractéristiques", conclut Catherine Hänni.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut