Confluence extérieur centre comm © Tim
© Tim Douet

De nombreux commerces ouverts le 8 mai

Centres commerciaux et grandes enseignes ouvriront leur portes à Lyon ce 8 mai. Un mouvement entamé depuis plusieurs années.

Confluence, Carré de Soie, Part-Dieu : les boutiques des centres commerciaux lyonnais seront ouvertes ce jeudi 8 mai, tout comme nombre d'enseignes - appartenant généralement à de grandes chaînes - de la Presqu'île. Pour les centres commerciaux, ce sont des journées où l'affluence progresse d'année en année, même si elle n'atteint généralement pas les niveaux d'un jour ouvré. Selon les commerçants, les visiteurs disposent généralement de plus de temps et s'attardent plus dans les enseignes et les restaurants.

Légalement, seul le 1er mai est obligatoirement chômé. Sur son blog, le syndicat CGT du magasin Carrefour de la Part-Dieu reprenait dès 2010 la liste des dimanches et jours fériés (8 mai inclus) d'ouverture de l'enseigne, tout en rappelant que « le travail les dimanches et jours fériés n'est pas une obligation, il se fait sur la base du volontariat ».

4 commentaires
  1. bruitdevert - 7 mai 2014

    A n'en pas douter il y aura des clients, la société du 'pousse caddie' n'aura rien d'autre à faire ce jour là... Se pose la question de l'utilité des dates commémoratives dans une société de l'immédiateté et de la consommation. http://bruitdevert.fr/2014/04/non-a-louverture-des-centres-commerciaux-le-dimanche/

  2. Abolition_de_la_monnaie - 7 mai 2014

    Consommer, polluer, épuiser les ressources, taxer pour payer les services publics, rotation monétaire, accélération pour payer les intérêts, courir encore plus vite la tête dans le guidon, et effectivement, pendant ce temps on oublie que le 8 mai est une date pour se rappeler que le nationalisme mène à la destruction. Bien foutu ce système quand même !

  3. guidoline - 7 mai 2014

    Aaaah ! On va pouvoir continuer à acheter des conneries le 8 mai, c'est rassurant. En revanche, toutes les bibliothèques de la ville seront fermées. Faudrait quand même pas qu'on puisse se cultiver un jour férié… Ah non, quelle horreur !

  4. Collombitude - 9 mai 2014

    Bien d'accord avec les trois commentaires ci-dessus, nous sommes entrés dans la civilisation de l'insignifiance, les combats de nos parents sont devenus caduques, l'individualisme prime, je ne veux pas travailler les jours fériés, mais je veux que les magasins soient ouverts, afin de pouvoir acheter des conneries au nom de la liberté évidemment.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut